Épisode 22 : Le seigneur du désert

Les critiques, remarques, spoilers et tout ce qui concerne les épisodes de la troisième saison !

Donnez une note à l'épisode 22 de la saison 3

0
0
Aucun vote
1
0
Aucun vote
2
0
Aucun vote
3
0
Aucun vote
4
1
3%
5
2
7%
6
3
10%
7
12
40%
8
7
23%
9
3
10%
10
2
7%
 
Nombre total de votes : 30

Avatar du membre
Haokah
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 293
Enregistré le : 21 mai 2013, 17:14
Localisation : Toulouse / France
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Haokah »

badger leader a écrit :c'est une série initiatique. le but n'est pas d'ouvrir les 7 citées, mais bien de grandir en Homme juste.
Idem. x-) Les Cités ne sont en fait que le décorum de cet apprentissage, même si leur dimension symbolique est évidente - de même que le conflit Mu/Atlantide, en toile de fond, que les enjeux de la série doivent en quelque sorte "réactualiser"...
badger leader a écrit :moi je veux bien parier que la 7ème ne sera jamais ouverte.
Le renoncement fait partie des possibilités. Je suis ouvert à ce genre de propositions, parce que ça a du sens - un sens profond. Mais je pense que ça pourrait décevoir pas mal de monde...
" Sacrebleu ! Un peu de fantaisie, mon garçon ! "
............°°° MIRA BILITAS NATURAE °°°............
MCO1 : 19/20 ... MCO2 : 10/20 ... MCO3 : 15/20

Avatar du membre
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1710
Enregistré le : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Ra Mu »

Haokah a écrit :
badger leader a écrit :c'est une série initiatique. le but n'est pas d'ouvrir les 7 citées, mais bien de grandir en Homme juste.
Idem. x-) Les Cités ne sont en fait que le décorum de cet apprentissage, même si leur dimension symbolique est évidente - de même que le conflit Mu/Atlantide, en toile de fond, que les enjeux de la série doivent en quelque sorte "réactualiser"...
badger leader a écrit :moi je veux bien parier que la 7ème ne sera jamais ouverte.
Le renoncement fait partie des possibilités. Je suis ouvert à ce genre de propositions, parce que ça a du sens - un sens profond. Mais je pense que ça pourrait décevoir pas mal de monde...
Je suis tout à fait d'accord sur ce point, c'est l'itinéraire qui est le plus important. Mais je doute que les scénaristes aillent jusqu'à cette extrémité. C'est un pari risqué. D'autre part la découverte du nouveau rôle des médaillons, se chargeant d'informations au fur et à mesure, laissent penser que ce n'est que parvenu au bout du chemin qu'une décision pourra être prise. Ils auront besoin de tous les éléments à disposition pour en juger.

badger leader a écrit :Je ne connais pas pour en parler.
si tu as un autre exemple......
OK, à la réflexionAvatar est mal choisi car c'est une série pour Ados, donc plus sombre. Le héros, dotés de super pouvoirs a tué ses adversaires (mais ceux là voulaient aussi lui faire la peau, nuance de taille).
Donc pour un autre exemple, eh bien je dirai la série d'origine: le deuil des pères, le départ définitif de Tao de son île, le renoncement envisagé des cités d'or face à Ménator, l'échec des olmèques, le sacrifice du grand prêtre... Ni gnangnan, ni violent. J'ai fait exprès de ne pas parler des séquences de bataille, du coup de poignard de Calmèque, de la flèche que reçoit Papacayo. S'ils l'avaient voulu, les scénaristes auraient pu les évoquer indirectement. Ce genre de violence directe ne forme pas l'essentiel de la tension narrative.
Pour en revenir à la scène de la ziggurat, Je suis plus choquée par leur visages vengeurs et limite souriant. Puis, une fois le piège déclenché, ils se mettent à pleurer. C'est assez dérengeant.
Pour le côté technique, il était possible d'inventer des mécanismes dans la pyramide dont les enfants auraient compris la logique en premier lieu. Et, dans un second temps, les enfants auraient poussé Zarès à la faute en lui faisant déclencher un bidule sans avoir à le faire basculer dans une fosse de 30m de haut. Se faire embarquer dans un autre couloir aurait suffi, Cela n'a rien de "bisounours". Cela me fait penser, tout en écrivant, qu'Esteban a insisté pour sauver Marinché et le Docteur dans leur précipice. Il est devenu bien "cruel" cet enfant.

Avatar du membre
ôkami kitsune
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 283
Enregistré le : 23 avr. 2016, 21:26
Localisation : à bord du grand condor je recherche les cités d'or
Genre :
Âge : 20
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par ôkami kitsune »

et cruel en plus de ça :roll:
Tap, tap, tap
-Hein?
-Eh bien, qu'est-ce qu'il y a? Parle!
-Niark! :x-):
Clock! Hurg!


"On ne connaît que les choses que l'on apprivoise", Antoine de Saint Exupéry

Avatar du membre
badger leader
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 598
Enregistré le : 04 juil. 2012, 20:16
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par badger leader »

Ra Mu a écrit : .../...
Pour en revenir à la scène de la ziggurat, Je suis plus choquée par leur visages vengeurs et limite souriant. Puis, une fois le piège déclenché, ils se mettent à pleurer. C'est assez dérengeant.
.../...
Moi j'approuve. c'est avec ce type d'approche que l'on sort du déjà vue.
Difficile de faire dans l'initiatique sans l'expérience de la faute.
grandir c'est apprendre à faire des choix. certain sont bons d'autre mauvais. et après il faut vivre avec. où, comme ambrosius s'assoir sur toute moral.
là ils font un choix puis le regrette immédiatement. ou plutôt ils découvrent que parfois il n'y à pas de bonne solution.
on est vraiment dans le cœur du sujet. c'est plus réaliste que si les scénaristes édulcore les injustices de la vie.
c'est initiatique pour les heros c'est aussi initiatique pour les spectateurs.
NOTE de la SERIE Original: 16.5/20.
NOTE de la SERIE MCO2: 11/20
NOTE de la SERIE MCO3: 14.5/20
rendu à l'épisode 19. la note ne varis pas.

Ambrozarès
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 349
Enregistré le : 11 janv. 2014, 23:52
Localisation : Cuesmes (Belgique)
Genre :
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Ambrozarès »

Estéban cruel? Face à un Zarès cruel aussi! Il n'hésite pas à enmurer Mayouca, jeter Mendoza, Sancho et Pedro dans le Canyon de Mogaho, non loin de la fresque des yeux maudit, et refaire la même chose en tentant de le jeter par dessus bord de la Nef!
Cruel en souhaitant faire travailler des enfants dans sa fabrique, ...
Aussi cruel de ne pas donner des nouvelles d'Esteban à la demande de son père, et vouloir tuer Waga Fayat pour l'empêcher de donner des indices aux enfants!
Estéban le gentil, a force de l'être, il arrive qu'avec les mauvais coup de Zarès, il peut vouloir se venger!
On laisse supposer dans sa tête que Zarès est capable de tout, et comme il sait que Zarès , c'est Ambrosius, il peut se remémorer l'épisode où Zarès a essayé de tuer Mendoza a plusieurs reprises, et tuer son père!

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par nonoko »

Ambrozares, Badger, je rejoins vos points de vue qui rendent le personnage d'Esteban (et de Tao, même s'il a toujours été plus pragmatique) plus intéressant, à condition toutefois d'accepter qu'il y ait derrière son geste toute cette complexité de motivations plus ou moins conscientes. Dans un roman, on pourrait développer après-coup ses états d'âme, (ou pas) on n'a pas le temps dans le DA.
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Fredel
Enfant du Soleil
Enfant du Soleil
Messages : 39
Enregistré le : 06 juil. 2014, 17:52
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Fredel »

Perso cela ne me choque pas.
Des héros parfaits m'auraient choqué car on touche le domaine de l’inatteignable à l'échelle humaine.

C'est évident que les 3 enfants sont simplement un miroir de nous même, mais dans de situations de gravité assurément moindre. Premièrement, ces personnages font beaucoup de choses que des adultes sont incapable de faire, c'est le propre de beaucoup de fictions. (Je pense aux Chroniques de Narnia qui est aussi un excellent exemple en beaucoup de points)

Mais ce qui est plus réaliste dans cette série, ce sont des enfants qui ont aussi des mauvaises attitudes bien que leur volonté de faire ce qui semble bon... Comme tout le monde. C'est le propre de la nature humaine et il n'y a pas d'age pour cela.

Ca casse énormément le mythe de la pureté des enfants qui ouvrent les cités d'or tel dit dans la première saison. x-)

Avatar du membre
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1710
Enregistré le : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Ra Mu »

Je précise que le mot « cruel » était une boutade et une allusion directe à l'expression utilisée par d'Esteban dans la saison 1 et qui supplie Mendoza de le pas laisser Laguerra et Marinché au fond du gouffre.
Maintenant, le ressenti que nous avons chacun reste évidemment purement subjectif. C'est pourquoi malgré la qualité des arguments avancés, je continue de penser que le ressentiment bien compréhensible des enfants envers Zarès ne légitime pas la violence de la solution qu'ils ont choisie en tenant compte de leurs valeurs.
Il était possible de faire plus simple. Je me rappelle que les enfants ont ainsi profité de l'effondrement du fort de Tumbès pour fausser compagnie à Mendoza et consort car ils avaient alors perdu leur confiance avec leurs manœuvres retorses. Simple et efficace. Ils ne les ont pas poussé dans un piège mais les ont laissés se débrouiller tout seul avec les éboulements en prenant de l'avance sur eux. Il était possible d'en faire autant à Akkad. Les enfants ne sont pas censés être parfaits, mais le postulat de départ était leur pureté et leur innocence. Dans ce contexte, elle en prend un coup.

Cela permet de rebondir sur une question plus intéressante, Il n'y a, par principe, aucun mort dans cette série. Cela suppose qu'Ambrosius survivra à la fin de la saison 4. Quelle sera donc le choix des enfants ? La punition ? Ou le pardon ?

Avatar du membre
Seb_RF
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2047
Enregistré le : 24 oct. 2016, 22:59
Localisation : Bordeaux
Genre :
Âge : 24
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Seb_RF »

À moin qui n'obtienne une immense sagesse tel celle de l'empereur mu il n'y aura pas de pardon, ou allor j'en doute
Modifié en dernier par Seb_RF le 24 nov. 2016, 10:02, modifié 1 fois.
Image

note serie:
MCO1: 18/20

Haberation totale:
MCO2: 6/20
MCO3: 4/20
Fanarts: viewtopic.php?f=14&t=2301 de mes débuts à aujourd’hui :x-):

Avatar du membre
Routard
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Messages : 1006
Enregistré le : 20 mai 2005, 12:00
Genre :
Âge : 42
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 22 : Le seigneur du désert

Message par Routard »

Il y a pourtant pas mal de morts (saison 1) : les olmèques (non visible), Papa Camayo, le Père Rodriguez (visible) et meme Mayucca (saison 2). Mais avec l'évolution actuelle et le passage des pédo-psy, je pense qu'effectivement on s'oriente plutôt vers le pardon des enfants (éventuellement suivi de la disparition d'Ambrosius causée par un événement quelconque mais pas délibérément par un des protagonistes).
Au revoir, à bientôt
Routard,
https://www.LesCitesdOr.com

Répondre