Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Les critiques, remarques, spoilers et tout ce qui concerne les épisodes de la troisième saison !
Répondre

Donnez une note à l'épisode 21 de la saison 3

0
0
Aucun vote
1
0
Aucun vote
2
0
Aucun vote
3
3
10%
4
1
3%
5
1
3%
6
8
27%
7
8
27%
8
5
17%
9
2
7%
10
2
7%
 
Nombre total de votes : 30

Avatar du membre
mysterio
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 526
Enregistré le : 17 mars 2011, 18:00
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par mysterio »

Haokah a écrit :Après le sommet que représente pour moi l'épisode précédent (vraiment une très belle alchimie!), cet épisode, sympa au demeurant, me laisse sur une impression très mitigée (je devais en attendre trop). Quel contraste entre les épisodes 20 et 21 ! Du coup, par rapport à mon ressenti global, je trouve le titre assez ironique : "En remontant, tu descendras"... Aïe! Ce gros contraste a pour moi un effet assez triste : là, dans cet épisode, c'est le retour de la dissonance, des tiraillements. Les choses qui ne vont pas me sautent aux yeux, à nouveau. Et je me retrouve presque sur le même positionnement critique que pour la saison 2 (mais en sérieusement moins grave, quand même)...

Premier grand écart : entre l'exploration de la Ziggourat et les autres actions, Mendoza et Malik n'apparaissent que trop brièvement pour faire contrepoids. Du coup, on se retrouve avec Gaspard et ses pitreries inutiles, et avec Sancho et Pedro, et la Gigue des marins... inutile aussi et insupportable (en plus, leur "chaloupe" est la copie conforme de la barque qu'ils avaient en Inde). Du coup, la brève apparition d'Ambrosius ne marche pas non plus, puisque calé vite fait entre la poire et le fromage, il n'est que la caricature de lui-même. Sans compter sur sa présentation sous forme de Zarès auprès de Gaspard : sans tension et bien vite expédiée...
Bref, tout ça désamorce trop la phase d'exploration des enfants qui aurait dû être sinon fascinante, au moins un peu mystérieuse...

D'autant que pour ces séquences d'exploration, la mayonnaise a bien du mal à prendre là aussi. Grand écart n°2 - trop de parasitages et de flottements :
- Déjà cette idée des trop nombreuses lanternes tout droit sorties du sac de Tao (l'humour ok, mais en pleine scène "mystérieuse" j'ai du mal...), et puis l'accès au Grand Condor sans médaillon... Sur ce point, je veux bien accepter des incohérences entre la saison 1 et les suivantes, mais j'ai vraiment plus de mal avec les incohérences et bugs propres à Blue Spirit ;
- Les pitreries d'Esteban avec les ombres, le caractère de Tao, et Zia... ce n'est pas qu'elle prenne le pas sur les garçons qui me gêne, loin de là, c'est que je trouve depuis quelques épisodes qu'elle "frime", qu'elle en fait un peu trop. Et puis il y a ce que vous avez souligné : ils ne paraissent pas attentifs et concentrés par rapport à l'énigme qui leur est présentée. Du coup, je me retrouve à nouveau avec cette impression d'avoir affaire à des "enfants gâtés", comme dans la saison précédente...
- Je n'aime pas trop les hologrammes dans cette série, mais là je me disais que Blue Spirit allait innover : je voyais bien un petit jeu d'assemblage avec ces constellations. Mais non, il semble qu'elles n'étaient là que pour éclairer la pièce...
- Et puis tout ça pour arriver à une boîte vide ! Pas l'ombre d'un voile... Je veux bien que cette quête ne soit pas une promenade de santé, mais aboutir à une petite inscription sur un simple bout de bois, bof... Un bon vieux manuscrit old school aurait été plus digne de cette "Montagne de la Lune"...

Il y a pourtant des trucs très chouettes dans cet épisode :
- La représentation des cycles de la lune, qui ajoute la dimension de temporalité. Et la présence du symbole de la lune dans ces différents épisodes est la bienvenue, puisqu’avant tout avait tendance à tourner autour du symbole du soleil (! x-) ). Or, les médaillons sont bien un double symbole : soleil et croissant de lune ;
- L'énigme est assez sympa, avec son petit effet "compte-à-rebours" : les marches qui se dérobent quand la réponse n'est pas bonne. J'espère quand-même que cette histoire de "remonter le temps" n'est valable que pour cette énigme...
- L'intérieur de la Ziggourat est superbe, et le mécanisme d'ouverture est impressionnant, spectaculaire. Il m'a rappelé l'ouverture des différents ponts du Solaris.

Bref, je vais mettre un 6/10 ("en descendant, tu remontras"!) - c'est subjectif, mais je suis assez déçu.
Je plussoie largement sur ce très bon résumé! Merci à son auteur! à noter quand même la présence d'un beau thème musical en fin d'épisode façon saison 1 (dans les sous terrains) - Pour le reste, ce sera globalement une des épisodes les moins bien entrepris par B.S. - il y avait largement de quoi mieux faire en terme de "tensions" et de suspense...
J'ai 2 passions complémentaires: La musique et les MCO

note saison 1: 17/20une référence malgré quelques petits couacs
note saison 2: 10/20je descends ma note d'1 point, sur l'ensemble trop de déceptions, tout n'est pas mauvais.

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par nonoko »

-moi ça m'a fait penser aux labyrinthes d'Escher...mais ça ne m'a pas du tout convaincue.
-quant à la gigue, ben comme prévu elle a plu aux filles, mais elles reconnaissent tout de même que c'était un peu long..moi ça m'a paru une éternité, et pourtant j'étais pas particulièrement remontée contre, je dirais même que le premier couplet s'accorde bien avec la situation de Pedro et Sancho, mais c'est comme pour les lanternes, trop c'est trop! (oui, les filles m'ont fait aussi la remarque que lorsqu'elles sont repliées elles peuvent tenir dans le sac, certes...mais pour moi ça coince dès le début: que Tao en ait mis ne serait-ce qu'une dans son sac, c'est déjà too much, alors une cargaison....)
-Bref j'adhère à la critique d'Haokah et je m'étais fait la même réflexion à propos du titre (en fait j'attendais la chute dès l'épisode 10, mais les épisodes en Inde avaient su rester à flot malgré quelques avaries...)
-L'épisode démarrait si mal que j'ai même cru une fraction de seconde que Pedro était vraiment déjà arrivé à Barcelone x-) , je me suis dit qu'au point où on en était après le massacre de Gaspard, l'équipe ne prenait même plus la peine de respecter la vraisemblance. Heureusement j'ai compris une fraction de seconde après que...mais je ne veux pas gâcher le plaisir de nos amis belges...
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Avatar du membre
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1710
Enregistré le : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Ra Mu »

Nonoko, Haokah, ou Mike, pouvez vous me dite en quoi vous avez trouvé les enfants inattentifs ?
Personnellement, je ne trouve pas l'énigme évidente, il y a le stress de ce gouffre sans fond et leur raisonnement reste logique malgré leur tâtonnement.

Je rejoins ce que vous dites sur Gaspar. Sans Gomez, il perds tout son intérêt. Finalement, BS ne respecte pas ce personnage qui, en dépit de sa balourdise, est censé être un excellent escrimeur. Voir les épisodes où il affronte 8 olmeques à lui tout seul.
J'ai également pensé à Escher, cela m'a bien plu. C'est l'escalier sans fin.

Avatar du membre
Mike Starkiller
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 102
Enregistré le : 03 nov. 2012, 18:31
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Mike Starkiller »

TEEGER59 a écrit :L'intérieur de la ziggurat m'a fait penser à la bibliothèque dans le film de Jean-Jacques Annaud, (inspiré du roman du même nom d'Umberto Eco), le nom de la rose.
Je n'y avais pas pensé, sans doute parce que j'ai trouvé que c'était plus proche des escaliers de la Moria et du pont de Khazad-Dûm dans La Communauté de l'Anneau.

Le chemin en escalier qui leur permet d'arriver en bas après l'énigme m'a fait pensé d'abord au tout premier jeu Tomb Raider. Dans un des niveaux, un levier permettait de faire sortir des blocs du mur et de pouvoir ainsi monter vers la plateforme supérieure. On pourrait penser aussi au dernier Indiana Jones lorsqu'il est obligé de descendre en courant les marches qui se réinsèrent dans le mur...
nonoko a écrit :-L'épisode démarrait si mal que j'ai même cru une fraction de seconde que Pedro était vraiment déjà arrivé à Barcelone x-)
Pareil que toi ! Bon faut dire que déjà j'ai pris l'épisode en cours de route, ratant le début et du coup je me suis la même chose !
Haokah a écrit :Après le sommet que représente pour moi l'épisode précédent (vraiment une très belle alchimie!), cet épisode, sympa au demeurant, me laisse sur une impression très mitigée (je devais en attendre trop). Quel contraste entre les épisodes 20 et 21 ! Du coup, par rapport à mon ressenti global, je trouve le titre assez ironique : "En remontant, tu descendras"
Je trouve le titre mal choisi, ils auraient pu trouver mieux, mais bon... Je suis d'accord avec toi, l'épisode précédent était mieux structuré, plus abouti, mieux réussi dans l'interaction des personnages, même si j'avais émis quelques réserves lors de la notation. Sauf que dans celui-ci, on retombe dans certains travers...

Pourtant, Sancho et Pedro seuls c'était effectivement quelque-chose à exploiter et qui aurait pu être pas mal. Les voir se plaindre de Mendoza, pendant un moment ça m'a fait sourire... mais juste un moment.
Ra Mu a écrit : Nonoko, Haokah, ou Mike, pouvez vous me dite en quoi vous avez trouvé les enfants inattentifs ?
Personnellement, je ne trouve pas l'énigme évidente, il y a le stress de ce gouffre sans fond et leur raisonnement reste logique malgré leur tâtonnement.

Je rejoins ce que vous dites sur Gaspar. Sans Gomez, il perds tout son intérêt. Finalement, BS ne respecte pas ce personnage qui, en dépit de sa balourdise, est censé être un excellent escrimeur. Voir les épisodes où il affronte 8 olmeques à lui tout seul.
J'ai également pensé à Escher, cela m'a bien plu. C'est l'escalier sans fin.
Ah ça, dans la saison 1 on voit à quel point il sait se battre. Sur l'Esperanza les soldats ne voulaient plus s'entraîner contre lui et effectivement face aux Olmèques il se montrer redoutable. Disons que l'évolution de ce personnage chez BS est en rapport avec celle d'Esteban, Tao et Zia. Il y a eu un nivellement par le bas :lol:

Je ne remets pas en cause leur raisonnement ou l'énigme, juste le fait qu'ils ne découvrent que peu à peu tous les éléments de la pièce alors qu'ils nous sautent aux yeux dès la première image. Comme je l'ai déjà écrit, peut-être est-ce une erreur de Blue Spirit d'avoir tout montré dès le premier plan aux spectateurs alors que les enfants semblent découvrir certains symboles qu'au fur et à mesure de leurs recherches.

Avatar du membre
Seb_RF
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2047
Enregistré le : 24 oct. 2016, 22:59
Localisation : Bordeaux
Genre :
Âge : 24
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Seb_RF »

.
voir nouvelle analyse d'aujoud'huit a la fin ;)
Modifié en dernier par Seb_RF le 12 nov. 2018, 09:19, modifié 4 fois.
Image

note serie:
MCO1: 18/20

Haberation totale:
MCO2: 6/20
MCO3: 4/20
Fanarts: viewtopic.php?f=14&t=2301 de mes débuts à aujourd’hui :x-):

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par nonoko »

Ra Mu a écrit :Nonoko, Haokah, ou Mike, pouvez vous me dite en quoi vous avez trouvé les enfants inattentifs ?
Mike et moi avons eu la même impression je pense...
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Avatar du membre
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1710
Enregistré le : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 45
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Ra Mu »

Mike Starkiller a écrit :Je ne remets pas en cause leur raisonnement ou l'énigme, juste le fait qu'ils ne découvrent que peu à peu tous les éléments de la pièce alors qu'ils nous sautent aux yeux dès la première image. Comme je l'ai déjà écrit, peut-être est-ce une erreur de Blue Spirit d'avoir tout montré dès le premier plan aux spectateurs alors que les enfants semblent découvrir certains symboles qu'au fur et à mesure de leurs recherches.
Les phases de la lune sont évidentes, elle le sont pour Zia, et je suppose pour les autres. Mais comment appliquer les instructions avec ces symboles? Voilà qui n'est pas évident.
Appuyer sur la lune montante? Appuyer sur les boutons en montant?
J'ai plus été dérangée par l'inutilité du soleil et des constellations.

Au fait: il n'y a pas que la barre à roue qui est anachronique: il y a également les pommes de terre et, d'une manière globale, tout ce qu'il y a dans la nef est du XVIII ème siècle.

Avatar du membre
Seb_RF
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2047
Enregistré le : 24 oct. 2016, 22:59
Localisation : Bordeaux
Genre :
Âge : 24
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Seb_RF »

Ra Mu a écrit :
Mike Starkiller a écrit :Je ne remets pas en cause leur raisonnement ou l'énigme, juste le fait qu'ils ne découvrent que peu à peu tous les éléments de la pièce alors qu'ils nous sautent aux yeux dès la première image. Comme je l'ai déjà écrit, peut-être est-ce une erreur de Blue Spirit d'avoir tout montré dès le premier plan aux spectateurs alors que les enfants semblent découvrir certains symboles qu'au fur et à mesure de leurs recherches.
Les phases de la lune sont évidentes, elle le sont pour Zia, et je suppose pour les autres. Mais comment appliquer les instructions avec ces symboles? Voilà qui n'est pas évident.
Appuyer sur la lune montante? Appuyer sur les boutons en montant?
J'ai plus été dérangée par l'inutilité du soleil et des constellations.

Au fait: il n'y a pas que la barre à roue qui est anachronique: il y a également les pommes de terre et, d'une manière globale, tout ce qu'il y a dans la nef est du XVIII ème siècle.
Pour la barre a roue de la nef, sa peux a la rigeur passer, il peux l'avoir trouvée ce principe dans la piramide de Mu comme pour la vapeur... (Même si je me demande pk les Mueen aurait mis un truc aussi futile que le Système des barre a roue dedans)
Image

note serie:
MCO1: 18/20

Haberation totale:
MCO2: 6/20
MCO3: 4/20
Fanarts: viewtopic.php?f=14&t=2301 de mes débuts à aujourd’hui :x-):

Avatar du membre
Haokah
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 293
Enregistré le : 21 mai 2013, 17:14
Localisation : Toulouse / France
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Haokah »

C'est vrai que le "labyrinthe" d'escaliers est chouette, on monte et on redescend - ça illustre bien le titre de l'épisode. Un escalier sans fin... Alors merci à vous d'avoir pointé les références à Escher et à JJ Annaud, je ne les avais pas perçues. ;)
Mike Starkiller a écrit :
Ra Mu a écrit : Nonoko, Haokah, ou Mike, pouvez vous me dite en quoi vous avez trouvé les enfants inattentifs ?
Personnellement, je ne trouve pas l'énigme évidente, il y a le stress de ce gouffre sans fond et leur raisonnement reste logique malgré leur tâtonnement.
Je ne remets pas en cause leur raisonnement ou l'énigme, juste le fait qu'ils ne découvrent que peu à peu tous les éléments de la pièce alors qu'ils nous sautent aux yeux dès la première image. Comme je l'ai déjà écrit, peut-être est-ce une erreur de Blue Spirit d'avoir tout montré dès le premier plan aux spectateurs alors que les enfants semblent découvrir certains symboles qu'au fur et à mesure de leurs recherches.
Ra Mu, je rejoins Mike là-dessus. L'énigme est très sympa, et pas simple pour trois enfants à qui ont fait en plus miroiter des hologrammes de constellations, histoire de les embrouiller (et ils viennent juste de se remettre d'une session de toboggan...pas facile de se concentrer dans ces conditions ! ;) ). Mais il y a ce problème de mise en scène qu'évoque Mike : on nous en montre trop, du coup on ne réfléchit pas au même rythme que les protagonistes.
Après pour cette histoire d'attention et de concentration, je trouve que les enfants font preuve de légèreté. Après le coup des jeux d'ombre, Tao qui s'exclame "quelle surprise!" et "de mieux en mieux" sur un ton ironique et blasé / Esteban : "bon, bah c'était pas le soleil" et Tao qui répond : "sans blague" / Esteban, allongé, "Pourquoi on y a pas pensé ?" avec un air blasé... J'ai trouvé qu'ils prenaient ça à la légère, comme s'ils n'étaient pas vraiment concernés...

Seb_REF, bien vue aussi l'incohérence de l'arrivée de Zarès dans la salle du bas ! :shock: Encore un argument en défaveur de cet épisode... dommage.

Mysterio, merci pour le compliment. J'ai toujours un peu peur d'écrire des posts trop longs... J'ai décroché un sourire serein quand tu as qualifié mon post de "résumé". ;)
" Sacrebleu ! Un peu de fantaisie, mon garçon ! "
............°°° MIRA BILITAS NATURAE °°°............
MCO1 : 19/20 ... MCO2 : 10/20 ... MCO3 : 15/20

Avatar du membre
Haokah
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 293
Enregistré le : 21 mai 2013, 17:14
Localisation : Toulouse / France
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 21 : En remontant, tu descendras

Message par Haokah »

Quant à Gaspard... Et bien, sans son contrepoint sérieux qu'était Gomez, je crois que ce personnage ne fonctionne pas.
" Sacrebleu ! Un peu de fantaisie, mon garçon ! "
............°°° MIRA BILITAS NATURAE °°°............
MCO1 : 19/20 ... MCO2 : 10/20 ... MCO3 : 15/20

Répondre