La flamme de Quetzalcoatl

C'est ici que les artistes (en herbe ou confirmés) peuvent présenter leurs compositions personnelles : images, musiques, figurines, etc.
Avatar de l’utilisateur
yupanqui
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2659
Inscription : 02 déc. 2012, 15:07
Localisation : Machu Picchu et Cuzco
Genre :
Âge : 48
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par yupanqui »

Bravo Isa. Passionnant.
On se croirait dans les Chroniques de Narnia !
« On sera jamais séparés » :Zia: :-@ :Esteban:
Avatar de l’utilisateur
IsaGuerra
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 459
Inscription : 12 févr. 2017, 17:11
Localisation : Vosges
Genre :
Âge : 20
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par IsaGuerra »

Tout était comme la première fois, une paralysie totale de la moindre partie de son corps se trouvant sous son cou. Comme avant, elle ne vit que du noir et ne pouvait être autre chose qu'une simple spectatrice silencieuse et immobile. Pour elle, il n'y avait qu'une seule différence, le sifflement, qui, auparavant était insupportable semblait à présent beaucoup plus faible.

Le lendemain, vers la fin de la matinée, Zia réveilla Sofia en douceur tandis que les deux garçons s'assuraient que le feu de camp était bien éteint avant de quitter leur lieu de repos sans inquiétude. Les élus montèrent les premiers puis ils furent suivis de Sofia et de Tao. Une fois à bord, Esteban inséra le disque dans son emplacement et procéda à l'envol de la bête métallisée. La montée dans les cieux fit trembler Sofia puis l'émerveilla. Pour elle, ce fut quelque chose d'extraordinaire. On aurait dit une petite fille qui découvrait, au pied du sapin de Noël, dans un emballage brillant, la poupée qu'elle avait tant voulu. Les trois amis ne purent retenir un petit rire en voyant le petit nez de leur invitée collé à la vitre et ses grands yeux écarquillés .

Un peu plus tard, les habitants du village du Nouveau Soleil voyaient leurs sauveurs poser pieds à terre.
Ayant repéré l'oiseau d'or, un villageois avait couru prévenir Viracocha qui se trouvait en pleine discussion avec sa promise et des amis. En entendant ces propos surprenants, le petit groupe avait accouru jusqu'à la place centrale du village.
L'homme à la cape bleue s'inquiétait ; Si le Condor était ici, cela signifiait qu'une chose relativement grave avait dû se produire. Qu'avait-il pu se passer ? Quand il fût devant l'oiseau doré, il prit tout de suite les trois enfants dans ses bras, les voyant tous en bonne santé, peut-être un peu préoccupé. Il ne comprit rien.

« Les enfants mais que faites-vous là ? Il était convenu que vous alliez trouver les autres cités et que l'on se retrouve à la taverne de Rico.
- Je sais mais...
- Mais quoi ? Qu'est ce qu'il y a Esteban ? Que se passe-t-il ?
- On a... Comment dire... Rencontré un petit problème...
- Quel genre de problème ?
- Un problème du genre... Celui-là... »


En disant cela, Esteban et ses amis s'étaient écartés afin de dévoiler aux yeux de leur capitaine la présence d'une quatrième personne.

05 - Présentation.png

Celle-ci se tenait en retrait, intimidée par toute cette agitation. Ne sachant où regarder, elle se concentra sur ses pieds d'un air craintif et confus en tenant entre ses mains un petit livre. Mendoza la dévisagea d'un œil suspicieux puis regarda le trio qui semblait tout aussi hébétés que lui. Pour mettre fin à ce long silence, Esteban s'approcha de la jeune fille en robe verte et lui prit la main.

« Je vous présente Sofia, on l'a rencontré hier soir dans... Dans le Condor. Elle y était inconsciente et comme on ne savait pas trop quoi faire, on a préféré venir vous voir pour vous demander de l'aide.
- Comment ça "dans le Condor" ?
- En fait... On n'en sait pas plus. On discutait tranquillement autour du feu et d'un coup... Pouf ! Elle a atterri dans le cockpit et on l'a trouvé comme ça.
- Tout ce que je peux ajouter à ce que Tao vient de dire c'est qu'avant d'être dans cette espèce d'oiseau elle était dans sa chambre chez ses grands-parents, en Catalogne.
- Elle ne se souvient de rien d'autres Mendoza...
- Me... Mendoza ?? »


Sofia s'était enfin exprimée et avait relevé la tête en direction du marin.

« Vous vous appelez vraiment Mendoza ??
- Pourquoi ? Cela vous poserait-il un problème jeune fille ?
- Je... Mon nom de famille est également Mendoza. »


Cette révélation passa comme un éclair à travers la foule. L'homme à la cape était comme statufié. Et vu le regard sévère qu'il lui lança, Sofia se sentit comme traversée par la lame de l'épée qui pendait à la ceinture de l'homme en face d'elle. Cette lame de fer blanc était cachée dans son fourreau mais il était clair que le fil de ce glaive était très fin et par conséquent très tranchant. Nul doute qu'il serait entré dans la chair comme un couteau dans du beurre.
Paniquée, Sofia tenta de clarifier la situation même si cela était difficile d'expliquer quelque chose qu'elle ne comprenait pas elle-même... Ne sachant trop que dire de plus mis à part qu'elle était apparemment issus d'une longue lignée de marin, Sofia tendit le carnet quelle tordait nerveusement entre ses mains. Elle ajouta que tout avait commencé à cause de ce journal, qu'elle avait trouvé dans le grenier de ses grands-parents avec des dizaines d'autres objets puis par curiosité, avait tenté de le lire.
En voyant le petit livre, le capitaine s'en saisit et sortit de sa botte un autre carnet tout à fait similaire, à ceci près que celui-ci était encore en quasi parfait état. Il en examina les couvertures attentivement. La même reliure de cuir, le même dessin inscrit la basane, le même petit cordon pour le maintenir fermer, les tailles étaient également identiques pour les deux carnets. A la suite de ces petites observations, Mendoza se rendit compte que même si les deux lui appartenaient, l'un était bien plus vieux que l'autre.

« Et comment avez-vous pu arriver jusqu'ici, si comme vous l'avez dit vous étiez chez vos grands-parents ?
- Je vous l'ai dit señor... Je n'en sais strictement rien, j'ai juste tenté de traduire un quipu et après je me suis...
- Un quipu ?
- Oui, j'en ai trouvé un en même temps que le journal.
- Comment avez-vous pu le traduire ? A ma connaissance, seule Zia y parvient.
- J'ai simplement suivi ce que le livre emprunté à mon grand-père indiquait... Et après je me suis évanouie... Je ne comprends pas ce qui se passe je voudrais juste rentrer chez moi... »


Sofia se mit à pleurer dans les premiers bras qui s'offraient à elle. Autrement dit ceux de Mendoza. Tout de même méfiant, il tenta de consoler l'enfant qu'il avait contre lui. Il lui assura qu'ils passeraient la journée à essayer de comprendre ce qui se passait mais, pour le moment, elle devait se calmer afin de pouvoir réfléchir à toute solution quelle qu'elle soit.
Quant à elle, elle se sentait étonnamment en confiance dans les bras qui l'entourait et, écoutant les bonnes paroles, elle finit par se calmer et reprit son souffle avant de s'écarter en douceur.
Sofia reprit l'exemplaire du carnet qu'elle avait emmené avec elle, elle l'ouvrit pour en sortir le quipu préalablement caché entre la dernière page et la couverture pour le montrer. De peur que quelque chose d'autre n'arrive, Sofia défendit quiconque d'y toucher et, grâce à un bâton, inscrivit au sol ce qu'elle avait prononcé en éludant volontairement des mots.
En analysant, Tao comprit que les enfants du Soleil et de la Lune devaient être Esteban et Zia et donc par déduction que le cœur pur devait être Sofia. Seulement pour lui comme pour les autres le reste demeurait incompréhensible.
« On le fait parce qu'on sait le faire » Don Flack
« Ne te met pas en travers de ceux qui veulent t'aider » Sara Sidle

« J'ai de bonnes raisons de faire ce que je fais » Isabella Laguerra
Tika
Jeune Pichu
Jeune Pichu
Messages : 1
Inscription : 01 mars 2020, 02:52
Genre :
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par Tika »

Very interesting so far... I'm thinking Mendoza threatening a child with his sword might be a bit much- even if he was a little freaked out. I like the idea of this (time travel?) scenario.
Very nice!
Avatar de l’utilisateur
IsaGuerra
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 459
Inscription : 12 févr. 2017, 17:11
Localisation : Vosges
Genre :
Âge : 20
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par IsaGuerra »

Thank you for your comment Tika ^^
~~~~~~

Un son très familier vint cependant interrompre toutes réflexions, les ventres des quatre enfants commençaient à crier famine et ce fut avec joie qu'ils accueillirent le repas que Maïna leur proposa. Autour d'une grande diversité de plats les convives se régalaient, Sofia qui avait d'abord été hésitante à l'idée de manger avec ses doigts avait cédé au besoin naturel que son corps réclamait. Elle avoua que cela faisait assez longtemps qu'elle n'avait pas manger de soupe de maïs et que celle de sa mère était loin d'être aussi savoureuse. Sofia ne toucha à aucun autre plat, même si la viande lui faisait envie quelque chose au fond d'elle l'empêchait de profiter pleinement de ce déjeuner, elle était angoissée par toute la situation dans laquelle elle se retrouvait.
Tout en absorbant silencieusement une seconde assiette de ce liquide jaune, Sofia observait les autres convives installés autour de la table. Sur sa gauche, en bout de table se trouvaient deux de leurs hôtes, le chef du village et sa promise, une jeune fille à peine plus âgée qu'elle. A côté de Maïna, Zia s'était assise. Elle était en train de remettre une petite mèche de cheveux derrière son oreille. Sofia avait demandé à s'installer tout près de l'élue car elle s'y sentait rassurée. A sa droite, Mendoza restait bien droit et conversait essentiellement avec Viracocha bien qu'ils soient chacun assez éloignés l'un de l'autre. En face du capitaine, le duo formé par Sancho et Pedro, les deux marins les plus étranges que la catalane n'ait jamais vu et, surtout, les plus malodorants qu'elle n'ait jamais senti. Esteban, lui, savourait un juteux morceaux de viande tout en écoutant la conversation menée par Mendoza et Viracocha.
Assis en face d'elle, Tao observait cette étrange jeune fille. Quelque chose le dérangeait dans la présence de cette Sofia et même si Esteban et Zia semblait lui avoir accorder confiance, lui se méfiait. Comment savoir si elle avait réellement de bonnes intentions. De plus, le jeune muen put observer que Mendoza demeurait lui aussi aux aguets, Tao pensa que cela était normal après tout cette fille se disait de la même famille. Le garçon à la peau mate avait beau retourner le problème dans tous les sens il ne parvenait pas à comprendre comment cette fille qui venait, soi-disant, du futur avait pu atterrir dans le Condor. Le seul événement possible et aussi étrange que cette apparition soudaine fut la traversée de la toile sombre de la nuit par un astre aussi clair et azur que l'eau qui bordait l'île où il vivait il n'y pas si longtemps. Pour lui tout cela n'avait aucun sens et par conséquent, cette fille, Sofia, mentait sur qui elle était et sur la vérité de sa présence avec eux.

Le repas fini, Maïna et Zia s'excusèrent de ne pas les aider et partirent toutes deux en se tenant par la main. Excepté Sofia, tous savaient pourquoi les deux sœurs s'étaient absentées.
Après avoir débarrasser les plats maculés des restes du déjeuner, Esteban entraîna Tao vers Sofia. Bien que ce dernier souhaitait simplement l'éviter et aller jouer avec les enfants du village, il se laissa tirer par son acolyte. Tao aurait préféré épater les enfants avec la science de ses ancêtres mais Esteban était tellement têtu qu'il n'avait pas chercher à lutter contre la détermination de l'élu.
Sofia s'était isolée pour calmer son cœur qui battait la chamade dans sa poitrine. Pendant le repas, elle avait seulement pris conscience que cela faisait plusieurs longues heures qu'elle avait littéralement disparue de la demeure de ses grands-parents, ceux-ci devaient être en proie à une grande inquiétude. Elle aurait souhaité pouvoir leur dire ce qui lui était arrivé et, qu'en dépit de l'étrange situation, elle se portait relativement bien.
Lorsque l'élu et son meilleur ami furent à ses côtés, elle sursauta.

« Pardonne-nous Sofia, on ne voulait pas te faire peur.
- Ne t'en fait pas Esteban, j'ai l'habitude avec Marisol.
- Qui est-ce ?
- Ma meilleure amie, à chaque fois que l'on se voit elle s'amuse à me faire peur au moins une fois. Et elle y parvient à chaque fois.
- Elle a l'air gentille.
- Oh oui elle l'est Esteban, c'est une fille vraiment adorable. Elle ne laisse même pas les autres filles s'en prendre à elle du fait de sa petite taille. Je l'ai connu à l'école, elle arrivait de Castilla-y-Léon.
- Mais toi tu es de Catalogne c'est ça ?
- Oui, elle et sa famille vivait tout au Nord de cette région mais, ils ont dû déménager à cause du travail de son père. Il est marin, comme le mien et... Votre Mendoza.
- Ah d'accord, je vois. »


Esteban proposa alors d'aller rejoindre Zia et Maïna, Tao acquiesça. Alors, en compagnie de Sofia, ils traversèrent le village pour aller retrouver leurs amies.
Quand ils les eurent rejointes, celles-ci étaient à genoux devant un cercle de pierres, chacune avait les mains jointes avec les doigts entrelacés entre eux, la tête basse et laissait couler quelques larmes silencieuses.

06 - Prière.png

Tout en restant à l'écart pour ne pas les déranger, Esteban et Tao expliquèrent discrètement à Sofia ce que cela représentait pour les deux sœurs.

« Leur père repose juste là.
- Leur père à toutes les deux ? Mais je croyais que... Zia était Inca et Maïna était Maya.
- C'est le cas, Papacamayo était le père biologique de Zia et il a adopté Maïna parce qu'elle n'avait pas de parents. En plus il savait que la première cité d'or était...
- Esteban n'en dit pas plus.
- Mais pourquoi Tao ? Tu n'as pas confiance en elle c'est ça ?
- Non pas du tout même.
- Mais enfin Tao, que veux-tu qu'elle fasse ? Elle est toute seule et, désolée Sofia, complètement perdue.
- Pas de mal Esteban.
- Sérieusement Tao, fait lui confiance... On peut lui en parler.
- Esteban ! On ne sait rien d'elle !
- Précisément.
- Mendoza ?!
- Sofia, viens avec moi. »


Mendoza était apparu derrière eux, de sa manière furtive habituelle, les faisant sursauter. De sa voix ferme, il avait forcer Sofia à le suivre. Cette dernière ne savait pas ce qu'il lui voulait, elle serrait ses doigts devant elle, ses mains étaient moites et elle se sentait en proie à des frissons et comme des petits papillons ventraux... Elle n'osait pas non plus levé la tête vers l'homme qui marchait à sa droite, Mendoza se taisait encore, il regardait devant lui.
Il l'emmena près de la rivière, s'assit et encouragea Sofia à en faire autant. Mendoza la regardait, il l'observait et essayait de comprendre. A la façon dont elle se tenait, l'homme à la cape comprit qu'il faisait forte impression sur la jeune fille.
Trop anxieuse et voulant vite en finir, Sofia se laissa aller et ouvrit la bouche.

« Que me voulez-vous señor ?
- Déjà il serait agréable que tu te détendes. Je ne vais pas te manger.
- Je... Je sais mais vous êtes tellement... Intimidant...
- Intimidant ? Vraiment ? »


Mendoza eut un petit rire, alors comme ça il était un homme intimidant. Du moins... D'après le ressenti d'une jeune fille.

« Tu me trouves réellement intimidant ?
- Oui...
- Il semble que je fasse cet effet là à tout le monde.
- Je n'en sais rien... Dites moi señor vous ne m'avez pas demander de vous suivre dans l'unique but de savoir ce que je ressens vis à vis de vous, il y a autre chose n'est ce pas ?
- Effectivement. J'aimerais savoir qui tu es réellement. Ce que tu as raconté est tout bonnement insensé, comment pourrais-tu être de ma famille ? Comment pourrais-tu venir de l'endroit et surtout de la soi-disant époque de laquelle tu dis venir ?
- Mais... Señor je ne comprends pas plus que vous...
- Sofia Mendoza, si cela est bien ton nom, qui es-tu véritablement ? »
Dernière modification par IsaGuerra le 16 juil. 2020, 00:00, modifié 1 fois.
« On le fait parce qu'on sait le faire » Don Flack
« Ne te met pas en travers de ceux qui veulent t'aider » Sara Sidle

« J'ai de bonnes raisons de faire ce que je fais » Isabella Laguerra
Avatar de l’utilisateur
yupanqui
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2659
Inscription : 02 déc. 2012, 15:07
Localisation : Machu Picchu et Cuzco
Genre :
Âge : 48
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par yupanqui »

Hâte de voir la suite.
Presque un suspense à la Teeger !
« On sera jamais séparés » :Zia: :-@ :Esteban:
Avatar de l’utilisateur
ziaguerra
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 389
Inscription : 30 mars 2020, 17:46
Genre :
Âge : 14
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par ziaguerra »

Une suite ? :D
Saison 1: 18/20
Saison 2 : 14/20
Saison 3 : 19/20

Trio préféré : :Esteban: :Zia: :Tao:
Perso préféré: :Laguerra:
Couple préféré : :Mendoza: :Laguerra:
Avatar de l’utilisateur
Este
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 1506
Inscription : 02 avr. 2020, 15:06
Localisation : Kûmlar
Genre :
Âge : 13
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par Este »

Ca va on peut encore attendre et tu m'as fait découvrir une belle fanfic avec de belles images en plus.
Saison 1 : 18/20
Saison 2 : 13/20
Saison 3 : 19/20
Saison 4 : 20/20 ?

Perso préféré : Laguerra
Couple préféré : Mendoza et Laguerra
Avatar de l’utilisateur
ziaguerra
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 389
Inscription : 30 mars 2020, 17:46
Genre :
Âge : 14
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par ziaguerra »

Moi je l’ai découverte ce matin ^^.
Saison 1: 18/20
Saison 2 : 14/20
Saison 3 : 19/20

Trio préféré : :Esteban: :Zia: :Tao:
Perso préféré: :Laguerra:
Couple préféré : :Mendoza: :Laguerra:
Avatar de l’utilisateur
Sandentwins
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 643
Inscription : 20 juil. 2019, 14:27
Localisation : Derrière toi, avec un grand couteau.
Genre :
Âge : 22
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par Sandentwins »

Les Mystérieuses Cités d'Or à la sauce isekai? Fallait y penser.
:condor: Le meilleur personnage de toute la série, c'est la mère d'Esteban.:condor:

Deviantart -- Fanfictions
S1: 14/20
S2: 15/20
S3: 17/20

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Este
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 1506
Inscription : 02 avr. 2020, 15:06
Localisation : Kûmlar
Genre :
Âge : 13
Statut : Hors-ligne

Re: La flamme de Quetzalcoatl

Message par Este »

ziaguerra a écrit : 05 juil. 2020, 19:32 Moi je l’ai découverte ce matin ^^.
Exactement pareil.
Sandentwins a écrit : 06 juil. 2020, 10:50 Les Mystérieuses Cités d'Or à la sauce isekai? Fallait y penser.
:lol: :lol:
Saison 1 : 18/20
Saison 2 : 13/20
Saison 3 : 19/20
Saison 4 : 20/20 ?

Perso préféré : Laguerra
Couple préféré : Mendoza et Laguerra
Répondre