Aux sources des MCO

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité de la première série de 1983 : si vous avez ou recherchez des infos, c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1665
Inscription : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 44
Statut : Hors-ligne

Aux sources des MCO

Message par Ra Mu » 29 mai 2015, 10:36

Je profite de cette expo:
http://www.quaibranly.fr/fr/programmati ... tador.html
pour ouvrir un topic sur les inspirations archéologiques de la saison1, je suis aperçue qu'en fait ce sujet est peu abordé alors que des dizaines de Fan ont fait des recherches et savent des tonnes de choses.
f3d79b1e2b.jpg
A bientôt!

Avatar de l’utilisateur
Esperanza
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 124
Inscription : 03 févr. 2015, 18:08
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Esperanza » 29 mai 2015, 19:23

Super cette expo ! C'est pile-poil pour les fans des cités d'or x-)

Avatar de l’utilisateur
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1665
Inscription : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 44
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Ra Mu » 28 nov. 2017, 20:39

2017-le-perou-avant-les-incas-affiche-bd-1.jpg
2 ans après l'expo consacrée à Pizarro, le musée du quai Branly s'attaque aux cultures préincas (Lambayeque, Chimù...). N'oublions pas que Zia est à proprement parler issue de la culture Chimu (du moins dans la VO) qui a d'ailleurs fourni des éléments de déco pour le Solaris. :-@

Ce sont aussi des références archéologiques pour tous les "Muologues" et autres adeptes de super-cultures antiques, les afficionados des OVNIS et autres pistes d’atterrissage extraterrestres, les inconditionnels des réseaux de pyramides à travers le monde.
Bref, avis aux amateurs.... ;)
http://www.quaibranly.fr/fr/expositions ... cas-37626/

Avatar de l’utilisateur
Chaltimbanque
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 812
Inscription : 08 janv. 2017, 21:44
Genre :
Âge : 31
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Chaltimbanque » 28 nov. 2017, 20:44

Ooooh, ça me tente bien, ça ! Va falloir que j'y songe sérieusement !
I shall be telling this with a sigh
Somewhere ages and ages hence:
Two roads diverged in a wood, and I—
I took the one less traveled by,
And that has made all the difference.


"The Road Not Taken" by Robert Frost

Avatar de l’utilisateur
Akaroizis
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 1349
Inscription : 24 sept. 2016, 12:25
Localisation : A bord de l'Esperanza, voguant aux cotés de Mendoza. Ou bien à Cachan, c'est bien aussi.
Genre :
Âge : 18
Contact :
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Akaroizis » 29 nov. 2017, 00:31

Ouaip, et apparemment l'Expo précédente, qui est en sujet de ce topic (l'Inca et le Conquistador), aurait été vachement appréciée, de l'avis de certains fans.

Ça ne me branche pas énormément, je ne connais rien de tout cela (et oui, je fais partie de ces fans marginaux des cités d'or qui ne sont pas fans des civilisations précolombiennes... ^^), mais je sens que ça intéresse et va intéresser du monde sur ce fofo et ailleurs. ;)
Le présent, le plus important des temps. Profitons-en !

Saison 1 : 18.5/20
Saison 2 : 09/20
Saison 3 : 13.5/20


Ma présentation : viewtopic.php?f=7&t=80&p=75462#p75462

Avatar de l’utilisateur
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1665
Inscription : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 44
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Ra Mu » 30 nov. 2017, 13:59

Akaroizis a écrit :
29 nov. 2017, 00:31
Ouaip, et apparemment l'Expo précédente, qui est en sujet de ce topic (l'Inca et le Conquistador), aurait été vachement appréciée, de l'avis de certains fans.
En fait, le sujet de ce topic était les références culturelles à l'origine de la série. Comme de nombreuses productions artistiques, les sources d'inspirations sont multiples, faisant de ce DA un pur produit de la génération New Age, un condensé de la culture des années 70:
  • Mu et les livres de Churchward (très très à la mode dans sa version extraterrestre)
  • Les films kitsch des années 60 et 70 (Atragon, Les amazones, Les enfants du soleil, Rencontre avec le troisième type, Les Argonautes (?))
  • La mode des temples mayas en version "passage secret" quasi systématiquement associés dans la culture populaire: film BD (Genre Tintin et le temple du soleil, Corto Maltese ...).).
  • L'El Dorado et les cultures précolombiennes tels que vues par les comics américains comme Marvel
  • Les animés de la TOEI (Marco Polo, Peppero, le garçon des Andes, Yamato)
  • Le steampunk (Solaris 1ere version et le sous marin de Tao)
  • Des éléments purement japonais (en particulier les navires, et je ne parle même pas de la façon de bouger et du comportement des personnages)
  • Enfin, le musée de Mexico a fourni l'essentiel des décors et objets de la série, y compris dans les Andes. A part le Machu Picchu, les maisons du village de Zia, le pont de cordes et la figure de Viracocha dans l'île de Tao, tout est en fait aztèque ou maya! :roll: Mais c'était la mode à l'époque et c’étaient les temples mayas qui faisaient rêver....

Avatar de l’utilisateur
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2019
Inscription : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par nonoko » 30 nov. 2017, 14:41

Je me suis mise à Churchward ( :roll: ) par pur souci de documentation, et ta remarque sur les origines Chimu de Zia n'est pas tombée dans l'oreille d'une sourde (ou du moins, n'a pas échappé à mon oeil de lynx...), du coup j'ai découvert cette très intéressante culture, et comme je suis très curieuse, je suis allée voir qui étaient ces fameux mochicas ou moches qui seraient les prédécesseurs des Chimus, et je peux dire que je suis allée de surprise en surprise. Etonnants, ces mochicas! Mais je ne puis en dire plus ici. 8-x Sinon que ce sont de fins artisans.
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Avatar de l’utilisateur
Pantin désarticulé
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 654
Inscription : 25 févr. 2007, 13:09
Localisation : Riviera Française
Statut : Hors-ligne

Re: Aux sources des MCO

Message par Pantin désarticulé » 03 déc. 2017, 14:43

Tu éveilles trop ma curiosité nonoko !
私の署名を翻訳しない

Avatar de l’utilisateur
TEEGER59
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2419
Inscription : 02 mai 2016, 14:53
Localisation : Valenciennes
Genre :
Âge : 41
Contact :
Statut : En ligne

Re: Tout le monde s'en fout mais je le dis quand même

Message par TEEGER59 » 15 sept. 2018, 16:35

Je viens de tomber sur un truc intéressant:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Amazones

Ce qui nous "botte": paragraphe 6, petit 1.

Hors de la Grèce.
Les Amazones d'Amazonie.

Comment les Amazones traitent ceux qu'elles prennent en guerre (1557), bois gravé.
Au XVIe siècle, les premières explorations espagnoles de la région équatoriale d'Amérique du Sud, qui ont à leur tête l'explorateur Orellana croient découvrir des peuplades similaires sur les bords du Maragnon qu'ils appellent alors le « fleuve des Amazones », « Amazone ». Ils y rencontrent en effet des femmes qui combattent aussi farouchement que les hommes. Les Amazones d'Amazonie sont parfois représentées avec la peau blanche.
En 1557, au retour d’un voyage au Brésil (dans ce qui sera la baie de Rio de Janeiro), André Thevet reprend dans son ouvrage Singularités de la France antarctique, le thème des femmes guerrières trouvées par les Espagnols sur le fleuve Amazone. Il accompagne sa description de deux gravures effrayantes qui connaîtront un grand succès. Il nous dit « Elles font guerre ordinairement contre quelques autres nations, et traitent fort inhumainement ceux qu’elles peuvent prendre en guerre. Pour les faire mourir, elles les pendent par une jambe à quelque haute branche d’un arbre ; pour l’avoir ainsi laissé quelque espace de temps, quand elles y retournent, si le cas forcé n’est trépassé, elles tireront dix milles coups de flèches ; et ne le mangent comme les autres sauvages, ainsi le passent par le feu, tant qu’il est réduit en cendre » (Singularités p 24338). André Thevet d'abord se réjouit qu'aux trois sortes d'Amazones décrites dans l'Antiquité, celles de Scythie, d'Asie, et de Libye, viennent s'ajouter les Amazones d'Amérique. Ainsi chaque continent a ses Amazones. Plus tard, dans la Cosmographie universelle, Thevet se dira « bien marry que je sois tombé en la faute de l’avoir creu ».
:Laguerra: : AH! Comme on se retrouve!
:Mendoza: : Ma première leçon ne t'a pas SUFFIT?
:Laguerra: : Cette fois, tu ne t'en sortiras pas si FACILEMENT!

Répondre