FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

C'est ici que les artistes (en herbe ou confirmés) peuvent présenter leurs compositions personnelles : images, musiques, figurines, etc.
Avatar du membre
IsaGuerra
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 724
Enregistré le : 12 févr. 2017, 17:11
Localisation : Vosges
Âge : 22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par IsaGuerra »

Et bien Nonoko ton post tombe vraiment à pic ! J'ai commencé à relire le tome 1 (un vrai plaisir de ressortir cette belle histoire) la semaine dernière ce qui fait que je vais pouvoir enchaîner les nouveautés :x-):
Bon après vu ma vitesse de lecture je suis loin de lire ce nouveau chapitre mais ça va être un vrai plaisir de relire les mésaventures de Mendoza surtout avec ton talent chère Nonoko
« On le fait parce qu'on sait le faire » Don Flack
« Ne te met pas en travers de ceux qui veulent t'aider » Sara Sidle

« J'ai de bonnes raisons de faire ce que je fais » Isabella Laguerra
Avatar du membre
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2188
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par nonoko »

IsaGuerra a écrit : 03 avr. 2022, 13:49 Et bien Nonoko ton post tombe vraiment à pic ! J'ai commencé à relire le tome 1 (un vrai plaisir de ressortir cette belle histoire) la semaine dernière ce qui fait que je vais pouvoir enchaîner les nouveautés :x-):
Bon après vu ma vitesse de lecture je suis loin de lire ce nouveau chapitre mais ça va être un vrai plaisir de relire les mésaventures de Mendoza surtout avec ton talent chère Nonoko
Prends ton temps, comme ça j'aurai le temps d'avancer dans la suite! Et puis si tout le monde se met à relire le Tome 1, je sens que Seb va insister pour la remasterisation rapide, va falloir du renfort! Merci de suivre encore tout ça! :D
Raang a écrit : 03 avr. 2022, 13:32 Je ne vais pas bouder mon plaisir de pouvoir lire le nouveau cru des vignes NONOKO :x-):
En termes d'histoire je suis un peu largué, mais en terme de narration et de qualité d'écriture je suis toujours époustouflé par ton talent :D
Merci, Maître Raang, allez, le Tome 2 te tend les bras, tout frais après son relifting. ;)

@Teeger, les retrouvailles entre Mendoza et Isabella, ce sera au chapitre 23!
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Avatar du membre
IsaGuerra
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 724
Enregistré le : 12 févr. 2017, 17:11
Localisation : Vosges
Âge : 22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par IsaGuerra »

nonoko a écrit : 03 avr. 2022, 14:29 Prends ton temps, comme ça j'aurai le temps d'avancer dans la suite! Et puis si tout le monde se met à relire le Tome 1, je sens que Seb va insister pour la remasterisation rapide, va falloir du renfort! Merci de suivre encore tout ça! :D
Prend tout ton temps pour écrire : La vitesse d'écriture je ne jugerais pas vu ma propre vitesse pour ça. Tu as tout ton temps ;)
Et pour ce qui de la remasterisation... Bah pour être honnête je m'en fiche un peu j'aime beaucoup la première version telle que je l'ai lu en 2017 et que j'ai relu la semaine dernière
« On le fait parce qu'on sait le faire » Don Flack
« Ne te met pas en travers de ceux qui veulent t'aider » Sara Sidle

« J'ai de bonnes raisons de faire ce que je fais » Isabella Laguerra
Avatar du membre
TEEGER59
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 4170
Enregistré le : 02 mai 2016, 14:53
Localisation : Valenciennes
Âge : 44
Contact :

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par TEEGER59 »

nonoko a écrit : 03 avr. 2022, 14:29 @Teeger, les retrouvailles entre Mendoza et Isabella, ce sera au chapitre 23!
Ô joie!
:Laguerra: : AH! Comme on se retrouve!
:Mendoza: : Ma première leçon ne t'a pas SUFFIT?
:Laguerra: : Cette fois, tu ne t'en sortiras pas si FACILEMENT!
Avatar du membre
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 2042
Enregistré le : 06 oct. 2013, 20:52
Âge : 47

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par Ra Mu »

Sa silhouette épaisse, drapée dans une bure vert brunâtre, se confond presque avec la tenture mordorée
Le méchaaaaaaaaaaant! Le méchaaaaaaaaaaaaaaaant! Il s'habiille tout en noi... heu..brun Verdâtre! C'est lui le méchaaant" (comprend qui peut :x-): )
Enfin le Boss final! Merci Nonoko pour ces lichottes de MCO bien écrites.
- On s'est tout de même embrassés, cela ne signifie donc rien?
- HEIN? T'as embrassé Ambrosius?
- *soupir* Allez, déblaie!
HOP HOP HOP! :x-):
Avatar du membre
Raang
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 994
Enregistré le : 27 oct. 2016, 17:57
Localisation : Dans le Grand Condor
Âge : 20
Contact :

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par Raang »

Ra Mu a écrit : 03 avr. 2022, 20:10
Sa silhouette épaisse, drapée dans une bure vert brunâtre, se confond presque avec la tenture mordorée
Le méchaaaaaaaaaaant! Le méchaaaaaaaaaaaaaaaant! Il s'habiille tout en noi... heu..brun Verdâtre! C'est lui le méchaaant" (comprend qui peut :x-): )
Oui, on-a-bien-com-priiiiis :p *tin tin tiiiiin*
une référence comme ça, ça se souligne et s'applaudit
"Notre monde a été bâti dans l'or et dans le sang"-Raang alias Rayan, 2017
Mes fanfictions (hors MCO)https://www.fanfiction.net/u/7150764/Raang
Mon compte Wattpad (histoires originales) : https://www.wattpad.com/user/Raang7
Avatar du membre
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2188
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par nonoko »

Alors moi j'hésite encore entre plusieurs hypothèses:

1. Tu as été traumatisée par Guignol quand tu étais petite.
2. Tu as trop regardé L'aile ou la cuisse.
3. C'est tiré du film culte "L'étrange Noël de M. Poubelle".
4. C'est tiré d'un film art et essai moldave diffusé autrefois au cinéma de minuit.
5. Ce n'est de rien de tout ça et je donne ma langue au Grand Chat.

En tout cas merci de stimuler nos neurones! ;)
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Avatar du membre
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2188
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par nonoko »

C'est le week end, voici un petit carré de chocolat! Bonne dégustation...

Partie 3.

Cela avait été un jeu d’enfant. Elle imaginait déjà les compliments de sa maîtresse quand elle lui annoncerait que non seulement elle savait où se trouvait le seigneur Gomez, mais qu’elle avait pu lui parler et qu’elle avait arrangé un rendez-vous. Les domestiques de l’aile gauche n’avaient guère apprécié de devoir préparer l’accueil au pied levé de cet hôte indélicat qui se présentait de si bonne heure au château et l’aide que Liselotte leur avait proposée fut acceptée sans sourciller. Personne n’avait envie de rajouter du travail au travail. Elle avait pris cette initiative sur un coup de tête, et avait aussitôt ressenti cette impression de liberté promise par Isabella. Il s’agissait cependant à présent de tirer parti de sa présence face au visiteur, sans maladresse. Il était à demi allongé sur une méridienne et semblait somnoler, quoique la jeune femme n’en fût pas sûre, puisqu’il portait un bandeau sur un oeil. Il avait jeté son manteau de voyage sur un fauteuil et dégrafé son pourpoint pour être à l’aise, et il ne se souciait pas le moins du monde de la présence de Liselotte. Tout en arrangeant les préparatifs pour une collation, cette dernière se permit de l’observer à sa guise, jaugeant ses chances d’attirer son attention autrement que par une invitation polie à faire honneur à la nourriture. Même allongé ainsi négligemment, il avait une prestance impressionnante. Liselotte sentit sa résolution fondre. Jamais elle n’oserait. Elle s’imagina alors à la place de l’homme, allongée sur la méridienne, comme elle s’asseyait sur le fauteuil de sa maîtresse sans la moindre gêne. Après tout, elle était entrée, elle n’allait pas renoncer si facilement. Il n’y avait entre eux qu’une différence de statut purement artificielle, il suffisait de s’en convaincre pour trouver le courage de s’adresser à lui comme à un homme rencontré dans la rue et auquel elle devait transmettre une information importante, sans plus se soucier des convenances et du rang. Elle allait ouvrir la bouche quand il la prit de court.
Go : Quand cesserez-vous de m’observer à la dérobée ? Vous n’avez jamais vu un homme ?
Elle se figea, à moitié penchée pour servir une tasse de café. Il tourna vers elle son visage, la contempla un instant puis se redressa pour se lever et venir vers elle. Elle posa sa cafetière du geste le plus assuré qu’elle put pour pouvoir se tenir face à lui les mains libres. Il avait l’avantage de la taille, mais elle avait l’habitude de s’adresser à des personnes qui la dominaient facilement d’une ou deux têtes, car elle ne dépassait pas le mètre cinquante.
Go : Vous désirez peut-être me parler ?
Elle fut contrariée qu’il ait vu aussi clair dans son jeu, mais au moins celui lui facilitait les choses.
Go : Attendez ! Laissez-moi deviner…
Il avait prononcé ces quelques mots d’une voix douce tout en posant son doigt sur ses lèvres. Elle fronça les sourcils, ce qui le fit rire. Il continua sans retirer son doigt. Elle n’osait bouger, mais avait une furieuse envie de le mordre. Pourquoi les hommes ne pouvaient-ils se comporter autrement ?
Go : Vous avez quelque chose d’important à me dire, mais vous n’osez…
Quelle sagacité !
Go : Nous avons tout notre temps…
Li : Peut-être ai-je d’autres obligations que de vous servir votre collation…
Elle s’était reculée d’un pas, dégageant sa bouche. Il sourit en croisant les bras.
Go : Bien bien bien, je ne voudrais pas vous retenir dans ce cas. Mais vous n’aviez pas l’air pressée tout à l’heure.
Il la fixait intensément. Il fallait saisir l’occasion ou partir.
Li : Quelqu’un veut vous voir. Ma maîtresse. Isabella Mendoza.
Go : Votre maîtresse ? Voici donc ce qui me vaut le plaisir de vous avoir auprès de moi ! Et moi qui croyais qu’on m’avait envoyé la plus jolie servante pour me réconforter après mon long voyage…mais cela n’enlève rien à votre charme….dites-moi en plus, et venez, asseyons-nous, nous serons plus à l’aise pour causer.
Il lui avait déjà saisi le bras et l’entraînait vers la méridienne. Elle se dégagea vivement.
Li : Ma maîtresse est très préoccupée ! Il en va de l’avenir de l’Empire ! Vous devriez aller lui parler au plus vite.
Gomez éclata de rire.
Go : Que t’a-t-elle donc raconté ? En tout cas, elle t’a bien dressée !
Li : Je n’ai pas besoin de ses conseils, je sais prendre soin de ma vertu toute seule !
Go : De ta vertu ! Tu es décidément bien fière pour une soubrette. Elle n’aurait pu mieux choisir, une chatte sauvage pour servir une panthère !
Li : Surveillez vos paroles, monsieur !
Go : Sais-tu, belle enfant, que tu t’adresses à quelqu’un qui peut te faire envoyer au cachot aussi facilement qu’il boit une tasse de café ? Mais je n’aime pas boire seul, aussi je te propose de partager cette tasse avec moi. Tu peux t’assoir sur le fauteuil, je garde la méridienne.
Li : Je n’ai apporté qu’une seule tasse.
Go : Prends-la, je vais me servir un verre de vin. Tiens, la place est libre.
Il enleva le manteau du fauteuil et le jeta sur la méridienne, puis tendit la tasse à Liselotte. Elle la prit sans hésiter et se recula lentement pour s’assoir. Il la regarda faire, l’air satisfait, puis se servit son verre et s’allongea à nouveau à demi sur la méridienne.
Go : Bien, parlons choses sérieuses.
C’était donc là l’homme qui avait ses entrées chez l’Empereur, partageait avec lui des secrets de la plus haute importance ! Sa désinvolture stupéfiait Liselotte. Mais il avait eu l’intelligence de la prendre au sérieux, du moins l’espérait-elle. Ses derniers mots étaient une invitation évidente.
Li : Madame vous a vu entrer chez l’Empereur et est très contrariée de ne pas être au courant du motif de votre venue. Elle semble penser qu’elle a le droit de l’être. Je ne sais pour ma part ce qu’il en est, mais elle m’a demandé de me renseigner sur vous, dans l’espoir de s’entretenir avec vous, je suppose.
Go : Elle ne t’a donné aucun message pour moi ?
Li : Non, c’est-à-dire que ….je devais seulement…
Go : Dire que j’ai failli ne pas avoir plaisir de faire ta connaissance, chère….
Li : Vous savez tout, à présent il faut que je me retire, elle m’attend. Que dois-je lui dire ? Irez-vous lui parler ?
Elle s’était levée, ce qui fit à nouveau sourire Gomez. Il but une gorgée de vin, laissant la jeune femme faire mine de partir.
Go : Je vous comprends…votre mission…votre réputation…votre vertu….donner son nom, c’est déjà capituler, c’est un aveu de faiblesse….
Li : Vous n’obtiendrez rien de moi !
Go : Qui vous dit que je veux quelque chose ? Vous connaissez mon nom, il n’est gère poli que je ne puisse m’adresser à vous de manière appropriée, ne trouvez-vous pas, chère…
Li : Mademoiselle.
Go : Je comprends que notre Empereur aime séjourner dans une province où les servantes se font appeler mademoiselle. Eh bien, Mademoiselle, je serais ravi que vous me conduisiez vers votre maîtresse tantôt. Revenez quand elle sera disposée à me recevoir, je ne bougerai pas d’ici. En vous attendant, je ferai honneur aux victuailles que vous m’avez si généreusement apportées, alors que ce n’était pas votre office. Et croyez bien que je suis ravi d’avoir fait la connaissance d’une personne aussi charmante que vous.
Liselotte s’inclina.
Li : Il sera fait selon vos ordres. Veuillez m’excuser pour mon impertinence.
Go : Je ne vous en tiens nulle rigueur. Je suis fort heureux que mon séjour débute de façon si plaisante.
Dès qu’elle eut quitté la pièce, Gomez se servit encore un verre, puis deux. Il savait qu’il devait garder les idées claires, mais il avait besoin d’un remontant. La panique le gagnait. Il posa brusquement son vin, dans un effort désespéré pour retrouver son sang-froid. En venant ici, il n’avait nullement prévu qu’il devrait donner des explications à Isabella. S’il soupçonnait la possibilité qu’elle ait trouvé refuge auprès de Charles Quint, il n’en avait aucune certitude avant de quitter l’Espagne, et il avait cru se prémunir contre une hypothétique rencontre en se présentant à l’aube. Comment avait-elle su ? Comment l’avait-elle surpris entrant dans les appartements de l’empereur ? Ce dernier ne lui avait rien dit de son entretien, apparemment, et c’était fort heureux. A moins que ça ne soit un piège, et qu’Isabella ait l’intention de le sonder pour voir s’il n’avait pas caché quelque chose au souverain. Non, c’était impossible, comment pouvait-elle savoir que…Il avait pris toutes les précautions, il en était certain ! En tout cas, si l’empereur envoyait Isabella pour l’espionner, c’était qu’il se doutait de quelque chose, mais jusqu’à quel point ? Dans ce genre d’affaire, mieux valait jouer les innocents, tout en supposant que vos adversaires en savaient malgré tout plus qu’ils n’auraient dû. La cachette était sûre, mais si cette servante s’avisait de revenir ? De fouiller la chambre pendant son entretien avec Isabella ? Non, ses alarmes étaient ridicules, cette fille était une débutante, c’était évident. Et personne ne pouvait déjà être au courant, il avait avalé quasiment d’une traite le trajet jusqu’à Bruxelles. Personne ne pouvait non plus le soupçonner, il avait toujours servi loyalement la couronne, enfin, à sa manière… Mais il valait mieux qu’il s’arrange pour emporter tout son trésor avec lui, puisqu’il ne pouvait décemment pas exiger d’Isabella qu’elle se déplace elle-même pour lui rendre visite. Peste soit de la galanterie !
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Avatar du membre
TEEGER59
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 4170
Enregistré le : 02 mai 2016, 14:53
Localisation : Valenciennes
Âge : 44
Contact :

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par TEEGER59 »

Gomez est toujours aussi tête à claques.
Je le hais! Je le hais! Je le hais!
:Laguerra: : AH! Comme on se retrouve!
:Mendoza: : Ma première leçon ne t'a pas SUFFIT?
:Laguerra: : Cette fois, tu ne t'en sortiras pas si FACILEMENT!
Avatar du membre
nonoko
Maître Shaolin
Maître Shaolin
Messages : 2188
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22

Re: FANFICTION COLLECTIVE : Tome 2

Message par nonoko »

TEEGER59 a écrit : 08 avr. 2022, 19:28 Gomez est toujours aussi tête à claques.
Je le hais! Je le hais! Je le hais!
Il y a des personnages qu'on aime haïr... ;)
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus
Répondre