Épisode 2 : Le daimyō Shimazu

Les critiques, remarques, spoilers et tout ce qui concerne les épisodes de la troisième saison !

Donnez une note à l'épisode 2 de la saison 3

0
0
Aucun vote
1
0
Aucun vote
2
1
4%
3
0
Aucun vote
4
0
Aucun vote
5
1
4%
6
13
54%
7
3
13%
8
4
17%
9
1
4%
10
1
4%
 
Nombre total de votes : 24

Avatar du membre
Routard
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Messages : 1007
Enregistré le : 20 mai 2005, 12:00
Genre :
Âge : 42
Contact :
Statut : Hors ligne

Épisode 2 : Le daimyō Shimazu

Message par Routard »

Date de diffusion sur TF1 : jeudi 20 octobre 2016

Attention spoilers !

Pour discuter de l'épisode 2, après sa diffusion.
Au revoir, à bientôt
Routard,
https://www.LesCitesdOr.com

Herlock
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 368
Enregistré le : 25 nov. 2012, 18:24
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par Herlock »

J'ai trouvé la scène finale où les filles vont tenter de récupérer le condor plutôt émouvante et réussie: bon choix de musique (la même que pour le début de S02E07, Shaolin), bien fait graphiquement...
Par contre je suis gêné par le "féminisme" bien lourd qui transparaît: on veut tellement que Zia ne soit plus une fille réservée et soumise (ce qu'elle n'était pas, d'ailleurs, dans la saison 1, elle montre souvent qu'elle a du caractère, mais de manière subtile), qu'on en fait des tonnes: Le garçon (Esteban) est maladroit, se prend les pieds dans les algues ? C'est pas grave, laisse faire les filles, elles sont plus dégourdies !! c'est lourd !
MCO1: 19/20
MCO2: 14.5/20

Avatar du membre
Pantin désarticulé
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 658
Enregistré le : 25 févr. 2007, 13:09
Localisation : Riviera Française
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par Pantin désarticulé »

6/10
Sans être un "grand épisode" il se laisse regarder agréablement
私の署名を翻訳しない

Avatar du membre
aauurreelliiee
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 324
Enregistré le : 18 sept. 2014, 16:36
Localisation : Balade entre terre et mer, à bord de l'Esperanza
Genre :
Âge : 23
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par aauurreelliiee »

J'ai adoré l'épisode !!! Par contre, au début quand Zia se fait attaquer à 1:27, elle n'a que la moitié de son médaillon puis il est à nouveau complet.
Pour devenir vraiment grand, vois-tu mon enfant, un fils doit dépasser son père ...

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par nonoko »

Episode sympa, oui il y a un clin d'oeil avec les poissons...c'est même un peu too much, mais bon....
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

francky191
Alchimiste bavard
Alchimiste bavard
Messages : 59
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:02
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par francky191 »

à vérifier mais pour moi la daimyo est doublé par la meme personne que pour Kraka, nan ????

Avatar du membre
Routard
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Grand prêtre de la Cité - Webmaster
Messages : 1007
Enregistré le : 20 mai 2005, 12:00
Genre :
Âge : 42
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le Daimyō Shimazu

Message par Routard »

Au revoir, à bientôt
Routard,
https://www.LesCitesdOr.com

Avatar du membre
Zegatt
Alchimiste bavard
Alchimiste bavard
Messages : 53
Enregistré le : 19 nov. 2012, 14:22
Statut : Hors ligne

Saison 3 - Visionnage des épisodes et critique

Message par Zegatt »

Salut à tous,

Pour ma part, après ces deux premiers épisodes, je suis mitigé, mais largement plus positif qu'après avoir fini de regarder la saison 2.
Les cadrages ont énormément gagné en dynamisme et en variété par rapport à ceux de la saison précédente, ce qui offre un rythme bien plus agréable.
Les plans sont meilleurs, et bien plus logiques (le seul gros plan sur le visage d'Esteban s'est accompagné d'un flash-back, ce qui justifiait ce cadrage par trop récurrent dans la saison 2). Pas de ralentis stupides accumulés comme lors de la saison 2 non plus, tant mieux !
Pas grand chose à redire quant aux personnages. Je trouve que Mendoza a gagné en carrure et en prestance, revenant un peu plus vers la sensation qu'il donnait à l'origine. Tant mieux là aussi.

Globalement, ça s'est sacrément arrangé, et c'est largement encourageant je trouve.
Ce qui me dérange plus, c'est le rythme trop soutenu, à nouveau. On n'a pas vraiment le temps de se poser avec les personnages, les scènes se suivent à un rythme trop soutenu, et les discussions au calme manquent, ce qui fait que le public ressent moins d'empathie pour les personnages qu'il n'en a connu à la première saison.
Les problèmes s'enchaînent et se résolvent trop vite, ce qui fait également que la tension n'a pas vraiment le temps de grimper.
Ah, et puis autre léger raté, l'apparition de cette forme humaine qui s'adresse aux enfants, et qui fait beaucoup trop penser à Abyss, jusque dans les cadrages choisis...

Plutôt content de voir Gaspard de retour, ce qui suppose que Gomez le sera également sous peu. Tant mieux ! Je trouve ces deux-là assez fascinants, j'espère que l’ambiguïté initiale des deux compères (que partageait Mendoza à l'origine) se maintiendra, avec Ambrosius au milieu, qui sait ?
Autrement, j'ai l'impression de voir en partie mes critiques mises en scène vis-à-vis de ce qu'aurait pu/dû être la saison chinoise (j'évoquais dans le sujet consacré l'absence des Portugais notamment). Tant mieux si pour le coup la série rentre un peu plus dans le contexte historique, et prend le temps de s'attarder sur la psychologie des personnages secondaires (à condition qu'ils ne disparaissent pas aussi vite que dans la saison précédente).
A suivre, demain !

Avatar du membre
COBRA11
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 198
Enregistré le : 01 nov. 2013, 14:38
Localisation : Au volant de ma RS 5
Genre :
Âge : 23
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le daimyō Shimazu

Message par COBRA11 »

On enchaîne avec la critique du second épisode de la journée, Le Daimyo Shimazu ;-)

Pour éviter les redondances, je ne parlerais ici que des éléments spécifiques à cet épisodes ... Inutile de rappeler à chaque fois la simplicité des dialogues, les fails de doublage et de 3D ainsi que le côté gnan gnan qui en découle, ce sera comme ça tout au long de la saison ;-)

Les bons points

- La situation plus que délicate à laquelle sont confrontés les enfants avec Mendoza, Sancho, Pedro et Ambrosius tous les quatre emprisonnés, cela couplé à l'urgence absolue de récupérer le Condor sans compter la recherche du Bouclier Miroir ... Beaucoup de problèmes à régler et très peu de temps pour y parvenir, ça donne une situation intéressante (oserais-je dire intense :shock:) ;

- le côté goinfre de Gaspard qui m'a rappelé son attitude sur l'Esperanza ;-) ;

- les retrouvailles entre Gaspard et les enfants qui sont relativement bien amenées avec en prime un petit clin d’oeil à l'épisode 10 de la série d'origine (l'infiltration du fort de Pizarro avec Gaspard qui crame tout le monde après avoir vu Pichu avec le petit moment de flottement qui va avec) ;

- Esteban qui se met à troller gentillement notre cher Gaspard comme au bon vieux temps x-) ;

- le jeu du chat et de la souris entre Esteban et Gaspard, lui aussi assez bien mené (nouveau clin d’œil, certes moins subtile, à la série originale avec le poisson) avec en prime le "t'oserais pas" de Gaspard suivi du "Si" d'Esteban qui m'a même décroché un sourire :shock: ;

- l'interrogatoire d'Ambrosius qui nous permet d'apprécier une nouvelle fois son côté manipulateur (il se paye la tête du Daimyo Shimazu) et pervers (il entrevoie la possibilité de se débarrasser de Mendoza, Sancho et Pedro en les chargeant devant le grand chef) ;

- le retour du côté fonceur d'Esteban avec le "Merci Maliko mais on a pas le temps" qui vaut bien le "Tu as peut être raison mais j'y réfléchirais quand j'aurais le temps" de l'épisode 8, Le nouveau continent x-)

- la plongée sur le Condor qui passe très bien à l'écran, avec en prime un assez bon choix pour la musique d'arrière plan.

Les gros fails

- La scène d'ouverture avec Yoshi que je trouve un peu ... limite :?

- Gaspard qui fait un peu trop le clown à mon goût (notamment lors de l'instruction des recrues) et ... what the ... !? Qu'est ce que c'était que ce rôt de compétition ??? La vache comment ils ont fait pour faire accepter ça aux psychologues ?? :shock:

- le Bouclier Miroir offert par les pêcheurs de l'époque à leur seigneur ... Euh vous voulez dire le bouclier qui se trouve dans la grosse sphère Muenne que seuls les deux médaillons peuvent ouvrir, c'est ça ??? Je ... j'ai pas tout bien comprendu le comment du ... WTF ??? ; EDIT : erreur de ma part, l'Utsura Bune peut être ouvert sans les médaillons

- Yoshi qui se met gueuler en pleine nuit (tout en parlant du Condor) alors que les enfants cherchent à atteindre le quai et que la ville grouille de patrouilles ... Euh ... juste pourquoi ??? ;

- le duel Gaspard Esteban légèrement fumé sur les bords, genre Esteban qui arrive à déséquilibrer notre cher ami rien qu'en lui fonçant dessus ... Euh on parle bien de Gaspard, celui qui bouffe comme un porc et qui titille les 90/100 kg ... OK parce que sur le coup j'étais pas sûr ;

- le coup des chaussettes trouées d'Ambrosius ... ça n'est ni fin, ni drôle, bref c'est de trop.

En résumé, un épisode sympathique malgré une belle fève et quelques scènes à la limite du ridicule qui contrastent ici avec la complexité de la situation à laquelle sont confrontés les enfants. On note aussi les quelques clins d’œil adressés aux fans de la série d'origine ainsi qu'un personnage de Gaspard en demi teinte mais qui nous offre néanmoins quelques moments sympathiques ;-)

Des éléments qui méritent bien un honorable 6/10 ;-)
Modifié en dernier par COBRA11 le 21 oct. 2016, 12:17, modifié 3 fois.
Image

Avatar du membre
nonoko
Grand Condor
Grand Condor
Messages : 2102
Enregistré le : 21 sept. 2013, 20:22
Statut : Hors ligne

Re: Épisode 2 : Le daimyō Shimazu

Message par nonoko »

Des goûts et des couleurs...
Moi j'ai encore eu du mal avec Gaspard sur cet épisode, un peu moins tout de même au deuxième visionnage, j'ai pu avaler le coup du poisson...par contre il aurait du avoir la tête coupée depuis logntemps..le daimyo est bien patient, mais il faut dire qu'il est aussi distrait de sa possible vengeance par une nouvelle incroyable (Gaspard peut remercier Ambrosius, et sa nef, et le volcan)
Les chaussettes d'Ambrosius :lol: :lol: :lol:. Moi je trouve ce petit clin d'oeil marrant, mais c'est parce que ça rappelle sans doute du vécu...tu sais jamais si tu vas mettre les gens dans l'embarras en leur demandant de se déchausser à l'entrée de la maison...et puis ça rappelle Shogun, où le thème (historique) de la différence de propreté entre Japonais et Européens est très présent. (pourtant j'ai doté Ambrosius d'une machine à laver, mais j'avais pas pensé à un oeuf à repriser...un truc trop simple pour lui..)
Yoshi qui fait du bruit en pleine nuit, ben il est pas le seul, et les rues restent étrangement désertes...ça m'ennuie un peu de n'avoir vu des habitants que dans le premier épisode, après on a l'impression que le village n'est qu'un simple décor, avec des lumières allumées de ci-delà..bon, c'est vrai qu'on a cette impression aussi au Japon, c'est étrangement calme, pas un chat dans les rues à la nuit tombée dans les quartiers résidentiels. Ah, j'oubliais la suite, on revoit des habitants, le jour...
L'ouverture de l'utsurobune...bon, les médaillons servaient à avoir le message pour comprendre à quoi sert le bouclier, mais n'importe qui apparemment pouvait l'ouvrir, ce qui est assez décontenançant, mais on sait pourquoi grâce à l'épisode 10. Faut juste avaler la pilule sur le moment, et se laisser prendre par l'histoire, pas facile je l'avoue. Mais ça donne du piment à la suite, au moins il y a des difficultés à vaincre pour parvenir à trouver un indice sur les cités, ça se fait pas en un clic. Sur le moment j'ai pensé à l'hommage à Miyazaki en voyant la bulle et le 'kami', mais là encore on comprend mieux ce que c'est à l'épisode 10.
Le daimyo a de la gueule, il a un superbe cheval (dixit mon aînée), le rendu historique est pas mal.

Le côté fonceur d'Esteban...ben attendre une minute ça l'aurait pas vraiment retardé...et c'est lui qu'aurait été coincé sous l'eau et alors personne pour faire apparaître le soleil hin hin hin... x-) J'ai apprécié que Mariko soit une hama. Les filles apprécient beaucoup le courage, la détermination et l'intelligence de Zia...Franchement elle évolue bien, et l'équilibre avec les garçons va se faire par la suite, les personnages d'une manière générale deviennent moins caricaturaux même si des trucs font toujours tiquer...
"On savoure mieux ce qu'on a désiré plus longtemps, n'est-ce pas Mendoza?"
Unagikami mon amour
"It was a skyfall, and a rebirth, a bloody honeymoon, for both of us"
Yokai Circus

Répondre