Tome 2

Un manga français, édité par Kazé et validé par Jean Chalopin, est sorti en 2013. Il reprend la première saison de 1982.
Herlock
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 368
Inscription : 25 nov. 2012, 18:24
Statut : Hors-ligne

Tome 2

Message par Herlock » 23 oct. 2013, 17:39

Je viens d'acheter le tome 2, et j'ai été encore plus choqué que par le tome 1 sur les coupes sombres: ici, à la trappe complète le plateau de Nazca !!!
MCO1: 19/20
MCO2: 14.5/20

Avatar de l’utilisateur
Rudy
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 285
Inscription : 11 sept. 2006, 11:44
Localisation : Douvaine
Statut : Hors-ligne

Re: Tome 2

Message par Rudy » 23 oct. 2013, 21:24

je l'aurais demain, mais perso je trouve ce projet de Manga idiot, de plus faire tenir 39 épisodes titanesque et oniriques en 5 volumes de papier noir et blanc c'etait sur qu'il y'aurait des coupes énooorme ! Quand je vois ce genre de choses que j'imagine meme pas le film x-) , projet que je ne soutiens pas, et que j'éspere ne pas voir aboutir juste pour évité une catastrophe.

La saison 2 ou n'aime ou pas, mais c'est une création ORIGINALE, c'est pas du reformatage d’œuvre préexistante... De toute façon l'idée d'un manga vient du complexe des francais de ne pas avoir d'oeuvre connu au japon née au préalable d'un manga puis adapté en Anime....Si toutefois les MCO etaient 100% Frenchy, ce qui n'est Absolument pas le cas !
Blog Special Creation Custom et decor cités d'or

http://delacoursprod.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
Ra Mu
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 1663
Inscription : 06 oct. 2013, 20:52
Genre :
Âge : 44
Statut : Hors-ligne

Re: Tome 2

Message par Ra Mu » 03 nov. 2013, 20:26

J'ai eu le loisir de le lire de week end.
Comme les remarques des autres internautes m'ont prévenu sur ce que je risquait de trouver, j'ai été moins surpris par le contenu.
Commençons par les points positifs:
- d'une part le dessin, en particulier des mechas, est remarquablement soigné. Pour vous en donner une idée, regardez les médaillons que montre Kraka. Celui d'Esteban présente les 5 symboles qui lui sont propres. Ils sont tronqués, bien sur, puisqu'il manque la partie centrale. C'est ce qui le distingue de celui de Zia qui est constamment repris dans les visuels de la série.
- D'autre part, la réécriture des passages donne un meilleur rôle aux hommes de Mendoza en leur donnant les répliques pleines de bon sens. L'auteur a bien prouvé qu'il est possible de maintenir la dimension comique de ces personnages sans pour autant les transformer en imbéciles heureux. Cela enrichit l'Histoire.
- Enfin, il y a la réécriture de l'histoire qui se focalise sur l'intrigue. On avance mieux et on s'y perd moins.
Ra Mu a écrit :Je n'ai pas encore entre les mains le volume 2, cependant je comprend que l'on puisse faire des coupes. Si on se concentre sur les infos vraiment utiles, Il y a de nombreux passages qui pourraient être virés, à commencer par celui, très fantaisiste au demeurant, sur les amazones. Mais on peut aussi virer le fort de l'aigle noir et les enfants faisant le pitre à Machu Pichu, écourter le village de Tohaca, le fort de Tumbès, et même ne pas évoquer Titicaca et les Urubus.
Le problème est que l'on supprime aussi les pages de poésie. Mais nécessité fait loi et les dessinateurs n'ont décidément pas le contrôle du produit final, c'est le diktat des éditeurs.
Je me cite. Je m'y attendais donc et je suis globalement d'accord avec ces coupes. Mais elles ont le désavantage aussi, il faut le reconnaitre, d'apauvrir les personnages puisque ce sont sur ces épisodes sans interêt pour l'intrigue que se cisèlent les carctères.

Et c'est bien là que le bât blesse.
En effet il y a deux défauts dans ce nouveau tome.
- le premier est que les coupes ont généré des incohérences de scénario qui le rendrent peu accessible à un non familier de la série. Le point le plus problématique à mes yeux est de passer sous silence la révélation du kipu déchiffré par Zia devant Pizarro. Nous lisons la réaction de Zia, mais jamais l'information "allez au Vieux Pic au Nord de Buna" n'est mentionnée.On ne comprend donc pas pourquoi Esteban est heureux d'aller au Vieux Pic page 72. Cela tombe comme un cheveux sur la soupe. On ne comprend que trop tard que Zia cherche son village. Et surtout on ne comprend pas comment Gomez a l'idée de les suivre jusqu'au fort de l'Aigle Noir. Cette faille dans le scénario aurait pu facilement être comblée en faisant interroger Zia par Gomez sur le bateau sous la menace de canonner ses amis. Ensuite il reprend sa parole et on reprend la marche du récit. Les 2 planches consacrées aux fue de St Elme auraient pu être consacrées à cette scène.
- Le second est que les images et le scénario sont parfois peu explicites. On ne voit pas Zia dans les bras de Mendoza au moment de l'évasion de Tumbès. On ne comprend donc pas ce qu'il fait, ni comment Zia arrive sur le Solaris. De même un simple bulle aurait pu expliquer que la poudrière en flamme nécessite de faire appel aux prisonnier. Ici on ne comprends pas pourquoi on les libère.

Il y en a d'autres.

Voilà, cela reste un point de vue très personnel, à froid et le plus argumenté possible. Bien sûr je ne suis pas satisfait par le manga, mais la critique est facile, l'art est difficile. J'ai moi même eu cette expérience de faire juger ma thèse (c'est à dire ses tripes et sa vie sur 4 ans de travail ) par un jury sans complaisances (c'est leur travail). Il y a toujours quelque chose à critiquer, il y a toujours un point positif à relever.

Répondre