La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Saison 2 (2013) : la suite officielle par MoviePlus (Jean Chalopin), produite par Blue Spirit et diffusée sur TF1 sous la forme de 3 saisons de 26 épisodes.

La saison 2...

Ça passe
59
69%
Ça casse
26
31%
 
Nombre total de votes : 85

Avatar du membre
badger leader
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 598
Enregistré le : 04 juil. 2012, 20:16
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par badger leader »

bonjour Bend, comme j'ai tendance à te paraphraser, j’ai choisi la facilité en annotant ton poste
Bend a écrit :Pour moi, ce que j'ai vu de la saison 2 pour l'instant, est ratée pour plusieurs raisons. En vrac :
Les enfants ont été rajeunis, mais de façon caricaturales, ce qui rend la série plus enfantine et plus difficilement regardable pour un adulte.
je suis d'accord
Bend a écrit :Je pense aux dialogues, mais aussi à certaines scènes, par exemple celle où ils s'amusent à se courir après dans la forêt.
Ca me dérange pas qu'ils fassent des entorses à la série originale, mais j'aurais aimé qu'ils le fassent avec plus d'intelligence.
Par exemple, Miyazaki a montré qu'on peut faire des personnages d'enfants non caricaturaux qui plaisent aussi aux adultes...
Plutôt faux en particulier sur l’exemple.
La série original à plusieurs moment où les enfants ce relâchent et redevient des enfants normaux.
De mémoire: toboggan sur la plage de l'ile avant l'enlèvement de Zia.
Baignade dans la cascade dans les Andes doublé du personnage "mère" désignée par le chef Craka

Bend a écrit :Il y aussi l'aspect comique qui est vachement mis en avant et qui n'est pas très réussi. Les personnages de Tao ou de l'alchimiste sont certainement là pour amuser les enfants, mais moi, j'ai beaucoup de mal à supporter leurs caractères trop caricaturaux (trop orgueilleux pour l'un et constamment hilare pour l'autre). Pedro et Sancho sont aussi trop présents, surtout qu'ils ne sont pas très drôles....
D’accord. Le trait à été forcé pour abaissé un peu l’âge du cœur de cible.
Bend a écrit :Globalement, l'animation des personnages est du registre du comique. Ils font des poses caricaturales et des grimaces tout le temps. C'est fatiguant.
vrais (pour des adulte)
Bend a écrit :J'aurais préféré une animation à la japonaise, plus sobre, mais qui dans certains moments ponctuels, devient comique.
Là, j'ai l'impression d'être pris pour un enfant de deux ans, ou un crétin.
Argument un peu spécieux. Il est toujours possible de filmer une même histoire avec un style différent. Ce que tu décrits est un style compatible d’un cœur de cible de minimum 10-13 ans. Les bayeurs de font n’ont pas donnés cette tranche d’âge comme cœur de cible.
Bend a écrit :Apparemment, les nouveaux auteurs aiment les méchants super débiles. Ils ne sont pas crédibles pour un sou et on a du mal à croire qu'ils peuvent réellement représenter un danger pour nos héros. J'ai l'impression qu'ils sont plus là pour faire rire les enfants, que pour faire peurs. Sans parler du fait qu'ils soient tous interchangeables... .
Vrais mais…
C’est toujours le problème de créer des méchants pour les enfants. On à le droit de rien faire. Pas question de tuer, de mutiler. Frapper peut être. Ça limite un peu les moyens d’actions. Après je me demande combiens de temps les enfants mette pour ce rendre compte que quelque soit la situation les héros vont s’en sortir comme des fleurs.
Dans la première saison les méchants sont crédibles car il y a des vrais scènes de violence. Quelque coup de fouet. Des dizaines d’indien meurent à l’arrière plan.
De nos jours, Il est donc plus facile de faire monter la pression avec des animaux ou des éléments naturels tels qu’une tempête. Ou alors les méchants s’attaquent à la nature. Le héros n’est pas directement menacé.
Bend a écrit :Attention, il y aussi des méchants super intelligents dans cette suite (Zares, le chinois au chapeau, l'alchimiste ?). Leur problème à eux, c'est qu'ils complotent tellement en cachette, qu'ils ne s'opposent pas aux personnages et ne rendent pas les épisodes plus palpitants.
Remarque très intéressent.
A priori zaza et l’alchimiste veulent ce servir des enfants comme de cochon truffier. Ils attendent qu’ils trouvent quelque chose pour intervenir. Dans un arc narratif de 26 épisodes ils sont à la bourre. En revanche dans un arc narratif de 2 ou plutôt 3 fois 26 épisodes, nous sommes dans le temps. Dans la première série la première violence entre personnage arrive à l’épisode 8 « le nouveau continent ». Avant cela tu n’as que des menasses verbal, des éléments naturel déchainés, des bêtes féroces et tao qui enlève zia.

Bend a écrit :J'aurais aimé des personnages méchants crédibles et intelligents, mais qui représentent un vrai danger comme Gomez. Ou même Tao qui, le temps de deux épisodes dans la série originale, représentaient une menace. Enfin, des opposants intéressants pour nos héros quoi... Pas des clones à l'infini de Gaspard.
Au vu de tes post je me demande si tu n’es pas étudiant ou pro dans l’audio visuelle. Si tel est le cas, j’aimerais un exemple, un concept de personnage qui répondrait a ce cahier des charges. En temps qu’amateur qui se croit éclairé en écriture de scénar (et Roliste meneur de jeu vétéran), j’ai du mal à imaginer un tel personnage sans le soutien d'une certaine violance.

Je ferais remarquer que zaza à déjà emmuré vivant un indien et commandité l’assassinat de Rico et de son fils. Idem pour l’alchimiste que propose de balancer par-dessus bord le chef pirate. C’est discret mais la violence est bien là. Ces personnages sont positionnés pour plus tard.
Bend a écrit :Ensuite, pour l'aventure... Certes ça voyage, malheureusement, les personnages visitent pour l'instant des lieux interchangeables et loin d'être mémorables.
On ne sent pas de liens entre tout ça et on a l'impression d'avancer au petit bonheur la chance. Du coup, je ne ressens pas l'histoire comme une grande aventure, mais plus comme une succession de petites histoires...
Les énigmes et les mystères auraient pû faire le lien, mais ils sont bien trop peu présents au profit de l'humour (j'en ai déjà parlé) et de l'action qui devient lassante, surtout qu'il n'y a pas de suspense (j'en ai aussi parlé).
Une succession de fait qui tout d’un coup pend corps c’est plutôt une histoire d’enquête. Pour l’instant le lien entre la premier citée et les 6 autre ne tiens que par un point qui clignote sur une carte. Il faut bien attraper la pelote par un bout. Engranger les indices. Dans la première série on se rend compte qu’ils ont tourné en rond de pendant 6 épisodes 23 24 25 26 27 28 avant de tomber sur les olmèques.
je souligne aussi que les épisodes 21 et 22 en amazonies sont franchement inutiles à l'intrigue globale.

Bend a écrit :Au final, on est passé d'une série familiale d'aventure à une série d'action comique pour enfants.
Mis à part l’adjectif familial, je suis d’accord.
Bend a écrit :Difficile pour des adultes de se sentir concernés, à part pour des fans de la première série, curieux de voir ce que leurs héros sont devenus.
Je suis d’accord.

Au final je suis d'accord pour dire qu'il est sans doute possible de faire mieux. en revanche est il possible de faire mieux avec le cahier des charges imposé par les bailleurs de font, cela me s'emble beaucoups plus difficile.
je ne suis pas tendre non plus avec la saison 2. voire la note que je lui donnes.
NOTE de la SERIE Original: 16.5/20.
NOTE de la SERIE MCO2: 11/20
NOTE de la SERIE MCO3: 14.5/20
rendu à l'épisode 19. la note ne varis pas.

Avatar du membre
aurelie
Alchimiste bavard
Alchimiste bavard
Messages : 99
Enregistré le : 22 mai 2005, 17:06
Localisation : somewhere in the solar system
Âge : 29
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par aurelie »

Pour moi, ça passe. Je n'attendais pas que la suite soit du niveau de la première saison ni de la japanimation, certes, mais je n'ai pas arrêté au premier épisode (ce que je fais quand je ne pense pas apprécier une série).
De plus, mes cousins les plus jeunes regardent la série, tout en connaissant celle d'il y a 30 ans. Le pari est donc réussi pour ma part.

Avatar du membre
mysterio
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 526
Enregistré le : 17 mars 2011, 18:00
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par mysterio »

Pour ma part, en synthétisant au maximum, ça passe! j'avoue que les épisodes 5 à 7 ont vraiment fait naitre en moi une volonté farouche de voir la suite à tout prix!
J'ai 2 passions complémentaires: La musique et les MCO

note saison 1: 17/20une référence malgré quelques petits couacs
note saison 2: 10/20je descends ma note d'1 point, sur l'ensemble trop de déceptions, tout n'est pas mauvais.

Avatar du membre
Bend
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 230
Enregistré le : 24 oct. 2012, 09:12
Contact :
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par Bend »

badger leader a écrit :Plutôt faux en particulier sur l’exemple.
La série original à plusieurs moment où les enfants ce relâchent et redevient des enfants normaux.
De mémoire: toboggan sur la plage de l'ile avant l'enlèvement de Zia.
Baignade dans la cascade dans les Andes doublé du personnage "mère" désignée par le chef Craka
J'ai pensé à ces scènes en écrivant mon message, mais justement, le traitement n'est pas du tout le même.
Par exemple, la scène du toboggan est très très courte. De plus, elle n'est pas là seulement pour nous montrer les enfants jouer, mais pour faire un contraste avec Pedro et Sancho qui flippent. C'est comique. Alors que dans la suite, c'est full premier degrés (appuyé par la musique), en plus d'être assez long...
badger leader a écrit :Argument un peu spécieux. Il est toujours possible de filmer une même histoire avec un style différent. Ce que tu décrits est un style compatible d’un cœur de cible de minimum 10-13 ans. Les bayeurs de font n’ont pas donnés cette tranche d’âge comme cœur de cible.
Tu décris la vision des prods, cette vision qui explique pourquoi on a aussi peu de dessins animés décents à regarder en France.
Mais, par exemple, un enfant de moins de 10 ans peut très bien voir et apprécier Ponyo, tout comme ses parents, car Miyazaki n'a pas une vision réductrice de l'animation pour enfants... Il sait contenter tous les publics.
badger leader a écrit :De nos jours, Il est donc plus facile de faire monter la pression avec des animaux ou des éléments naturels tels qu’une tempête. Ou alors les méchants s’attaquent à la nature. Le héros n’est pas directement menacé.
Je ne demande pas du sang ou de la violence, juste des obstacles crédibles pour qu'il y ait un minimum de suspense.
Tu fais bien de comparer les premiers épisodes de chaque série. Je vais détailler la comparaison :

Dans les 7 premiers épisodes de la série originale, t'as les villageois qui traitent Esteban comme un animal de foire, Gaspard qui s'oppose à Mendoza, le complot de Gomez et Perrez contre Mendoza sur l'Esperanza, la mer déchaînée, les requins, Tao déguisé qui enlève Zia, le navire espagnol qui va rattraper le Solaris.
Dans la suite, t'as les gardes espagnols qui gardent la prison, le prêtre qui veut garder Esteban. Puis tous les pirates interchangeables et stupides + leur crocodile.
Zarès n'est pas une menace, mais plus une aide puisqu'ils protègent les héros.

En terme de menace crédible, il n'y a pas photo. Et en faisant ce comparatif, je me rends compte qu'au niveau variété, il n'y a pas photo non plus.
badger leader a écrit :Au vu de tes post je me demande si tu n’es pas étudiant ou pro dans l’audio visuelle. Si tel est le cas, j’aimerais un exemple, un concept de personnage qui répondrait a ce cahier des charges. En temps qu’amateur qui se croit éclairé en écriture de scénar (et Roliste meneur de jeu vétéran), j’ai du mal à imaginer un tel personnage sans le soutien d'une certaine violance.

Je ferais remarquer que zaza à déjà emmuré vivant un indien et commandité l’assassinat de Rico et de son fils. Idem pour l’alchimiste que propose de balancer par-dessus bord le chef pirate. C’est discret mais la violence est bien là. Ces personnages sont positionnés pour plus tard.
Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas une question de violence. Zarès qui emmure vivant un indien, ce n'est pas une menace pour les héros. Pareil pour tous tes autres exemples.
Pour faire un méchant crédible, il faut que le spectateur croit qu'il est capable de mettre en danger les héros. Dans la première série, Gomez ne tue personne, pourtant on comprends qu'il est intelligent et qu'il est bien capable de se débarrasser de Mendoza quand il le voudra. Dans la nouvelle série, Zarès protège les héros, donc ce n'est pas une menace, même s'il tue un indien ou barman.
La tempête est aussi une menace crédible, car elle met réellement en danger la vie des héros. Pareil pour les requins. Dans la nouvelle série, je pense que les auteurs auraient désamorcer ce genre de menaces en mettant un gag comme ils l'ont fait avec le crocodile des pirates.
Tao déguisé, c'est aussi une excellente menace sans violence. Avant qu'on ne découvre que c'est Tao, on a peur que ce personnage enlève Zia.
badger leader a écrit :Une succession de fait qui tout d’un coup pend corps c’est plutôt une histoire d’enquête. Pour l’instant le lien entre la premier citée et les 6 autre ne tiens que par un point qui clignote sur une carte. Il faut bien attraper la pelote par un bout. Engranger les indices. Dans la première série on se rend compte qu’ils ont tourné en rond de pendant 6 épisodes 23 24 25 26 27 28 avant de tomber sur les olmèques.
je souligne aussi que les épisodes 21 et 22 en amazonies sont franchement inutiles à l'intrigue globale.
Pour les épisodes 21 et 22 de la série originale, je suis d'accord avec toi. Ils sont aussi mal imbriqués à l'intrigue principale que la plupart des épisodes de cette suite.
C'est aussi le cas de l'épisode 19 (à Nasca) qui est totalement dispensable à l'histoire.
Mais même dans ces deux exemples, on a droit à des lieux emblématiques, mémorables et uniques (Nasca, village au coeur de l'Amazonie), pas comme les villages et les forêts chinoises qu'on oublie de suite...

Par contre, je ne suis pas d'accord avec toi pour les épisodes qui se situent dans le pays maya. Certes les personnages tournent en rond, mais ils le font en suivant des indices. Quand ils trouvent un indice, ils le suivent jusqu'à ce qu'ils en trouvent un autre. La construction est exemplaire là.

badger leader a écrit :Au final je suis d'accord pour dire qu'il est sans doute possible de faire mieux. en revanche est il possible de faire mieux avec le cahier des charges imposé par les bailleurs de font, cela me s'emble beaucoups plus difficile.
je ne suis pas tendre non plus avec la saison 2. voire la note que je lui donnes.
Je ne crois pas qu'une suite était indispensable. Si ce n'est pas possible de faire au moins aussi bien que la série originale, ils n'auraient pas dû se lancer dedans...
C'est triste quand même de se dire qu'on est incapable aujourd'hui de faire aussi bien qu'il y a 30 ans.
Pour découvrir ce qui a été perdu dans l'adaptation des Cités d'Or en français, venez visiter mon blog : http://estebantaozia.blogspot.fr/

Avatar du membre
Dodie
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 2211
Enregistré le : 12 juin 2012, 21:38
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par Dodie »

En fait je pense qu'on saurait faire aussi bien qu'il y a 30 ans quand on regarde les animés japonais.
Le problème est de le vouloir. Je pense qu'ici leur idée était de remastériser le bazar et pas de faire un copier-coller en changeant l'histoire.
Et puis sans doute pour le jeune public, il fallait quelque chose de correspondant aux techniques actuelles...

Enfin ça n'engage que moi :lol:
Ce qui fait de nous des grands enfants nous rend plus humain...

Avatar du membre
pichu
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 427
Enregistré le : 02 mai 2009, 09:27
Localisation : 42
Âge : 44
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par pichu »

Bend a écrit :C'est triste quand même de se dire qu'on est incapable aujourd'hui de faire aussi bien qu'il y a 30 ans.
Ca c'est malheureusement vrai, et pas que pour les MCO :?

Avatar du membre
Rudy
Guerrier Maya
Guerrier Maya
Messages : 285
Enregistré le : 11 sept. 2006, 11:44
Localisation : Douvaine
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par Rudy »

Apres 9 Episodes, je me permet de redonner quelques impressions, j'ai regardé plusieurs fois les épisodes ( avec mon meilleur ami, de nouveau avec mon petit et ma femme), et ma fois, avec une vision global du recit depuis Barcelone, je trouve que sa se tient meme si beaucoup de choses auraient pu etre facilement ameliorées sans trop de difficultés...

L'animation est tres bonne, les combats sont sublimes !

Les decors, gros point fort, excellent.

Les méchants, Zares possède un bon charisme, mais retire du realisme à la serie ( quoique Menator... :shock:) , mais je suis pas objectif car j'ai tellement aimé Gomez et Gaspard... Par contre les pirates comme les Foulard rouges...Pffff tres faible exepté le chef de ses derniers, qui mets à mal les moines à lui seul !

La qualité du recit
...malheureusement pas mal de longueurs, voir d’épisodes inutiles et par contre d'autres excellent, comme le 5 et 6, le 10 s’annonçant enorme aussi... Un scenario en dents de scie, je crois que sa sera le point noir de la serie made in blue spirit...

Le pire pour moi concerne la musique, très bonne malgres tout mais pas à la hauteur de l'originale, mais l'ombre de boub plane, ouf ! :P

En gros, dans sa globalité sa passe
!
Blog Special Creation Custom et decor cités d'or

http://delacoursprod.blogspot.fr/

Avatar du membre
badger leader
Vénérable Inca
Vénérable Inca
Messages : 598
Enregistré le : 04 juil. 2012, 20:16
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par badger leader »

J’ai pris le temps de la réflexion. A la lecture de la réponse je me demande si nous ne pouvons pas tomber d’accord sur le fait que nous n’avons pas tout à fait la même idée sur la notion de « violence ».
Ce que je veux dire, c’est qu’il est très difficile d’écrire une suite à une série qui trouve sa crédibilité dans un contexte historique violent avec des opposants utilisant la violence, alors que les règles de la production (30ans plus tard) on changé et ne permet pas des mise en scène aussi réaliste pour les gosses.
la première saison est basée sur un grand déploiement de violence. Le 16éme est un siècle très violant. Le background est quand même la conquête du nouveau continent par les espagnols. Historiquement c’est une guerre de conquête.
La première violance est l’enlèvement de Zia par Mendoza.
Pour mémoire la définition de La violence est « l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance. »

La crédibilité des méchants de la première saison est bien basée sur cette définition.

Je ne valide pas forcement le point des bayeur de fond mais j’intègre le fait que pour faire de l’animation aujourd’hui, il faut ce plier à des règles. Un peu comme à une époque il fallait faire tenir l’intrigue de ça pièce de théâtre en une journée, un lieu et une action. Ça ne facilite pas le travail mais cela n’empêche pas d’écrire un chef d’œuvre. Dans notre cas c’est quand même super compliqué.
Fallait-il faire une suite dans ces conditions ? Effectivement pas sur. En revanche, compte tenu des contraintes actuelle je maintiens que le résultat globale passe, de justesse mais ça passe.
NOTE de la SERIE Original: 16.5/20.
NOTE de la SERIE MCO2: 11/20
NOTE de la SERIE MCO3: 14.5/20
rendu à l'épisode 19. la note ne varis pas.

Avatar du membre
Dodie
Gardienne du temple - Modératrice
Gardienne du temple - Modératrice
Messages : 2211
Enregistré le : 12 juin 2012, 21:38
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par Dodie »

J'aime justement le fait que tu déploies ton idée sur le mot "violence", c'est comme moi, je me suis demandée qu'est-ce que, au final, était la notion de "citédoresque" ?

Maintenant pour la violence et la censure de TF1, j'ai trouvé qu'il y avait des limites par rapport à ce qu'on pouvait voir en allumant un JT et en regardant un épisode des Cités d'Or...
Ce qui fait de nous des grands enfants nous rend plus humain...

Avatar du membre
pepino
Enfant du Soleil
Enfant du Soleil
Messages : 36
Enregistré le : 28 mai 2011, 11:20
Statut : Hors ligne

Re: La saison 2: Ça passe ou ça casse?

Message par pepino »

bonjour ;)

chez moi ca passe , je l'attendais trop en faite du coup je me dis tant pis pour les defauts :D

Répondre