Page 1 sur 1

Ballades citédoriennes

Publié : 24 févr. 2019, 20:51
par Xia
Paroliers, parolières
Pour vous est ce topic
Chanson à boire légère
Ou bien récit épique
A moins qu'une parodie
Ne vous traverse l'esprit
Frappée par votre enclume
Prenez donc votre plume
Et faites-nous voyager
Au pays des cités !

Re: Ballades citédoriennes

Publié : 25 févr. 2019, 10:41
par Amaya
Attendez le message des Dieux
Tout repose en eux
Hercules à vu 100 lieux
A cause de la parole des Dieux
N'accusez pas ces êtres malicieux
Attentionné mais coléreux
Ou attentionné et hasardeux
Suivez le message des Dieux

Re: Ballades citédoriennes

Publié : 25 févr. 2019, 20:08
par Xia
Trois marins

Trois jeunes fringants marins (tra la la, la di ga dra)
Trois jeunes fringants marins s’en allaient voyager
Trois jeunes fringants marins (tra la la, la di ga dra)
Trois jeunes fringants marins s’en allaient voyager
S’en allaient voyager hé ! s’en allaient voyager

À la recherche de l’or (tra la la, la di ga dra)
À la recherche de l’or, ils ont quitté leur terre
Ils ont quitté leur terre hé ! ils ont quitté leur terre

Le vent les a portés (tra la la, la di ga dra)
Le vent les a portés jusqu’au pays inca
Jusqu’au pays inca hé ! jusqu’au pays inca

Avec les trois enfants (tra la la, la di ga dra)
Avec les trois enfants une amitié s’est nouée
Une amitié s’est nouée hé ! une amitié s’est nouée

Dans le temple d’une cité (tra la la, la di ga dra)
Dans le temple d’une cité est venu le Condor
Est venu le Condor hé ! est venu le Condor

Sur un nouveau chemin (tra la la, la di ga dra)
Sur un nouveau chemin, l’oiseau les a menés
L’oiseau les a menés hé ! l’oiseau les a menés

Juan Carlos Mendoza (tra la la, la di ga dra)
Juan Carlos Mendoza dans les airs a volé
Dans les airs a volé hé ! dans les airs a volé

Après des aventures (tra la la, la di ga dra)
Après des aventures, ils se sont arrêtés
Ils se sont arrêtés hé ! ils se sont arrêtés

Au fort de Pattala (tra la la, la di ga dra)
Au fort de Pattala, il a vu Laguerra
Il a vu Laguerra hé ! il a vu Laguerra

L’aventurière était (tra la la, la di ga dra)
L’aventurière était la fille de son ennemi
La fille de son ennemi hé ! la fille de son ennemi

Ambrosius le sorcier (tra la la, la di ga dra)
Ambrosius le sorcier la gardait près de lui
La gardait près de lui hé ! la gardait près de lui

Ils ont croisé le fer (tra la la, la di ga dra)
Ils ont croisé le fer mais leurs cœurs étaient pris
Mais leurs cœurs étaient pris hé ! mais leurs cœurs étaient pris

Seulement deux baisers (tra la la, la di ga dra)
Seulement deux baisers ils ont pu se donner
Ils ont pu se donner hé ! ils ont pu se donner

Malheureux capitaine (tra la la, la di ga dra)
Malheureux capitaine, sa belle s’en est allée
Sa belle s’en est allée hé ! sa belle s’en est allée

À bord du Grand Condor (tra la la, la di ga dra)
À bord du Grand Condor, il veut la retrouver
Il veut la retrouver hé ! il veut la retrouver

Re: Ballades citédoriennes

Publié : 28 févr. 2019, 20:59
par zaza59
J'avais de l'inspiration alors j'en poste 3 pour le prix d' 1

Trois enfants, trois origines, trois destins
Survole avec le grand condor ces pays lointains
A la recherche de sept cités perdus
Des secrets d'Atlantide et de Mu
Devant leurs yeux défilent les vestiges hors du commun
De deux grandes civilisations disparus.


Leur histoire d'amour est impossible
Malgré leur désir et l'espoir d'y croire encore
Leurs balles ont touchées leur cible
Mais la route les sépares encore
Lui doit rester avec les enfants pour les protéger
Elle est tenu en "otage" par un savant déganté
Leur histoire finira-t-elle par arriver?


L'infini bleuté s'étend autour de toi
Le soleil puissant cogne sur ton mat
Avec son aide tu avance pour rejoindre Lima
Tao t'explore et cherche a tout savoir son toi
Tu te laisse diriger par notre bel équipage
Même sur les vagues tu restes stable et sage
Ô Solaris ! Montre nos la voix
Pour découvrir ces secrets là-bas

Re: Ballades citédoriennes

Publié : 28 févr. 2019, 21:18
par Amaya
zaza59 a écrit : 28 févr. 2019, 20:59 Trois enfants, trois origines, trois destins
Survole avec le grand condor ces pays lointains
A la recherche de sept cités perdus
Des secrets d'Atlantide et de Mu
Devant leurs yeux défilent les vestiges hors du commun
De deux grandes civilisations disparus.
J'aime beaucoup celle-ci ! :-@

Re: Ballades citédoriennes

Publié : 01 mars 2019, 16:57
par zaza59
Merci Amaya ! :D